Mardi 25 novembre 2014 2 25 /11 /Nov /2014 19:49

A l'issu des 4 tours de Championnat et de sa 1ère place de la Poule B qui comprenait les équipes de St Lys, Tarbes, Bezolles, Naves, Grisolles, Ste Croix et Bruguières, la BJ Colomiers avait gagnée le droit de participer à la phase finale, le Dimanche 23 Novembre 2014 à Rodez, dans l'Aveyron.
Cette phase finale réunissait donc les 2 premiers des 2 poules de 1ère Division Midi-Pyrénées. Soit Cahors Sport Pétanque (46) et Muret St-Jean (31) pour la Poule A, et donc Colomiers (31) et St-Lys (31) pour la Poule B.
Le titre de Champion Midi-Pyrénées est donc en jeu, mais aussi, des 4 clubs qualifiés, seul le vainqueur se verra le droit d'accéder au niveau National, et ce, par la 3ème division.
Il n'y a pas de tirage au sort pour les rencontres, il s'agit du système demi-finale croisée. Ce qui donne Cahors (1er Poule A) contre St-Lys (2ème Poule B), et Colomiers (1er Poule B) contre Muret St-Jean (2ème Poule A).
L'objectif du club ayant été revu à la hausse à l'issu des 7 rencontres de poules avec cette possible montée offerte au vainqueur, nos 3 Champions de France 2014 de Brive rejoignent le groupe déjà en place à la demande de la commission sportive et avec l'accord des joueurs. Jean-Michel, Stéphane et Philippe, qui était déjà le Capitaine de cette équipe depuis 2 ans, ont tous acceptés volontiers, dans l’intérêt du Club.
Le groupe Columérins présent lors de cette phase finale: Robert AUDOUY, Philippe FAUREL, Jean-Christophe JOANNE, Ahmed KHADIR, Loïs GALLERAND, Jean-Michel FERRAND, Stéphane BERLIER, Philippe ROUQUIÉ. Capitaine : Aurélien SOUQUET-BESSON assisté de Patrick ESCAICH.
Le début des rencontres étant programmé pour 8h30, 6 joueurs ont pris le besoin de partir la veille, et ainsi éviter la fatigue de 2 heures de route le matin même.
Arrivé à Rodez, les protégés du Président Jean-Claude TERRENG qui mise beaucoup sur cette journée, passe faire un tour au boulodrome Saint-Éloi avant la fermeture, histoire de s'imprégner des terrains....Bien mal leur en a pris, car Jean-Christophe à la découverte de la surface de jeu, ressenti des sueurs froides et des douleurs inter-costale du poignet rotulien ! Nous discutons avec les personnes encore présente et qui font le fermeture des lieux, puis direction l'hôtel, 2 minutes plus loin pour poser les affaires. Juste le temps pour Robert d'enfiler un pantalon à pince, une chemisette accompagné d'un beau gilet, un peu d'eau de toilette et hop direction le restaurant du Bowling...
Apéro offert par Loïs qui vient de féter ses 45 printemps, même Ahmed y va de son Baby-Coca-Eau....Quand à Jean-Christophe, amicalement connu sous le surnom de "Robocop", il doit en être à sa 5ème "tomate" tellement il a été interpellé par la difficulté des terrains. La suite se déguste avec pièce de boeuf, frite maison, riz de veau et petit dessert...Ah oui au faite !!! Il est 21h30 ce lundi quand j'écris ces quelques lignes, et nous attendons toujours le digestifs promis par un certain JCJ !
Retour à l'hôtel, Robert n'a pas trouvé la boîte de nuit....Nous arrivons pour regarder la seconde mi-temps du match de rugby entre la France et l'Argentine, avec une défaite qui se joue jusqu'à la dernière seconde avec l'essai justement non accordé à Scott Spedding...Est-ce un signe ? Et si demain ça se jouait au bout du bout ?
En attendant, le réveil sonne il est 6h56....Ah non il a pas sonné, déjà réveiller de peur de rater cette journée qui s'annonce passionnante...Le temps de prendre une bonne douche et de se faire un brin de toilette, j'envoi un message aux partenaires qui ont décidé de prendre la route ce dimanche matin de Colomiers.
- "Salut Jean-Michel, j'espère que la route se passe bien et que Minou n'a pas oublié sa licence ? Rendez-vous 7h45 au boulodrome !"
- La réponse de Jean-Michel ne se fait pas attendre "Nous sommes à l'hôtel."
Ou avais-je la tête, c'est vrai ils ont pris le Berlier-Express !
Les petits déjeuner ingurgités, voici la troupe au complet prêt pour entamer cette longue journée...
Les Columérins prennent possession des terrains et à l'heure de remplir la feuille de match, voici que Jean-Christophe qui à passer la nuit à cauchemarder sur l'inefficacité de son poignet sur ce type de terrain fait volte face, et sous la pression du Capitaine, renonce à débuter la session des becs à becs...Plan B activé, c'est Jean-Michel qui remplacera au pied levé les caprices de notre Robocop adoré....Est-ce la pression d'une finale hors du secteur Pibrac ou le faite de ne pas avoir digérer les riz de veau en repensant à la surface ? Jean-Christophe se défend, cette surface est incompatible avec son jeu d'appoint... Aurélien, capitaine de la journée en lien avec Patrick, se demande ou il a mis ses Dolipranes, car il sent qu'il va en avoir besoin aujourd'hui !
Il est 8h30, l'arbitre International Didier Basso siffle le début des rencontres pour toutes les catégories présentes : CRC 1ère et 2ème Division Masculine, et CRC Féminin.
Demi-Finale contre Muret St-Jean (31) :
Il faut de suite prendre l'avantage ou au minimum en gagner 3 pour rester à égalité.
Tête à tête (2 pts la victoire) :
- Philippe bat Patrick Boniface 13-06 : Le Muretain, Champion Haute-Garonne Doublette 2012 avec Damien Vignaux, prend les devant d'entrée 00-02, Philippe remonte en 2 mènes 03-02. Patrick, qui pratique un jeu d'envoi redoutable enchaîne avec 4 points en 2 mènes 03-06. Le Champion haute-Garonne Doublette 2014 réplique avec une mène pleine de 3 pts 06-06. La suite sera unique pour Philippe qui apporte le gain de sa partie.
- Jean-Michel bat Raynald Tonerie 13-06 : Prévenu au dernier moment de sa titularisation en bec à bec, Jean-Michel prend pleinement la mesure de son adversaire, malgré une première mène ou pour l'ajout il démarque et donne le point adverse 00-01. Rectification la mène suivante, 3 dans la musette 03-01. Petit écart 06-01 vite comblé par Raynald 06-05. Mais l'abattage au point de "Miguelito", comme le surnomme Philippe, fait mal, et quand il faut tirer une boule, Jean-Michel ne se fait pas prier et remporte rapidement sa rencontre.
- Robert perd contre Patrice Vidal 06-13 : Robert tombe sur un Patrice plein de confiance au tir, réussissant des carreaux, des palets, des frappes en devant de boule à tout va, marquant de grosse mène de 2 ou 3 points qui font la différence. Robert ne profite pas de mène de rajout, et laisse le gain du match à son adversaire.
- Stéphane bat Fabrice Ricard 13-01 : L'offensive, maître mot de Stéphane et pourtant s'est accroupi qu'il marque les 2 premiers points 02-00. Puis très rapidement 04, 06, 08, 11, 12 et 13-01. Fabrice dépassé par l'envi de Stéphane et ses carreaux assassins.
- Ahmed perd contre Jacques Potier 11-13 : Grosse surprise avec le défaite dans une partie ou peut-importe l'adversaire, Ahmed est une valeur sure. Mais pas ce matin, Ahmed qui a mal dormi, car il n'était pas dans son lit douillet, a du mal à se réveiller, et ses boules ont du mal à trouver le chemin du bouchon...Jacques n'en demande pas temps et met fin au calvaire du Columérins.
- Loïs bat Damien Vigneaux 13-04 : Ahmed a trouvé son penchant Muretain avec Damien, Champion Haute-Garonne Doublette comme vu plus haut...N'arrivant pas à se régler, Loïs en profite et enfonce le clou à chaque boule jouée, et remporte son duel.
-> BJ Colomiers 08 - Muret 04
Alors que Gilles Loïs rejoins les troupes au milieu des têtes à têtes, il s'aperçoit que les hommes de main du Capitaine Aurélien "font le boulot" et prennent l'ascendant psychologique d'entrée de rencontre. Il ne faut pas se relâcher, les doublettes Columérines sont souvent fragiles, à nous de trouver les bonnes bases et "assurer" le travail commencé.
Doublette (4 pts la victoire) :
- Philippe/Stéphane battent Samuel Yodo/Jacques potier 13-06 : Malgré une bonne première mène de 3 pts 03-00, la machine cale au stop et voit le duo Muretain prendre les devants 03-06 avec un Jacques qui régale de carreaux en place...Mais Phil et Steph remettent un tour de clé pour redémarrer le moteur, et en profite pour passer les vitesses et remporter la suite aisément.
- Loïs(Robert)/Minou perdent contre Fabrice Ricard/Raynald Tonerie 08-13 : Les premières mènes sont dur pour Loïs, malgré 3 frappe de Minou, il rate 2 fois la cible laissant ses adversaires marquer 2 pts 00-02. Puis sur 3 appoints loin du compte, n'arrive pas non plus a se régler 01-05. Minou qui traîne un genou douloureux, manque de tomber en pointant une boule accroupi pour un bouchon à 12 mètres ! La chaîne déraille, et Loïs demande le changement en concertation avec le capitaine et l'entrée de Robert à 03-08. On croit à l'electrochoc avec une belle mène de 3 pts 05-08, mais cela ne faut que de courte durée, puisque les Muretains plus adroits, font le trou et s'impose.
- Jean-Michel/Ahmed gagnent contre Patrick Boniface/Patrice Vidal 13-10 : Les débuts sont plus qu'encourageant 6 pts en 2 mènes 06-00 puis un autre point en suivant 07-00. On se dit que Colomiers va garder son avantage, mais les Muretains sentent le vent du boulet tourner et retrouvent des couleurs à l'image d'un Patrice complètement passé à côté de son début de partie au tir, et marque 5 points sur une mène qui les font presque recoller 07-06. Les Columérins se ressaisisse et reprennent le bouchon 09-06, puis 11-06...Le point par terre, Jean-Michel à 2 boules pour conclure dans un rayon d'un mètre, ce dont il ne parviendra pas à faire, laissant de nouveaux croire au chance Muretaine 12-06 donc, puis 12-07, 12-09 et même 12-10. La mène s'engage très mal pour Jean-Michel qui vient de perdre 2 boules et Ahmed se manque au tir...La boule est 30 centimètres derrière le bouchon, Ahmed décide de retirer à la boule et tombe sur le bouchon sous les yeux d'un Francis Ricard complètement dégoûté...Ainsi vont les boules, le malheur des uns fait le bonheur des autres, et sur la mène suivante Colomiers remporte difficilement cette rencontre importante.
-> BJ Colomiers 08 (16) - Muret 04 (08)
La BJ Colomiers doit remporter une seule triplette sur les 2 pour avoir le droit de disputer la finale. Le choix est vite fait concernant la composition d'une équipe, puisque ce seront les Champions de France qui seront associé. Pour l'autre on réfléchi, Minou que l'on a vu gêné par son genou restera en réserve, et c'est notre JJ, Joker Joanne qui fera son entrée en tant que tireur avec Ahmed au point et Loïs milieu.
Triplette (6 pts la victoire) :
- Ahmed/Loïs/Jean-Christophe battent Laurent Pillot/Fabrice Ricard/Jacques Potier 13-04 : Colomiers marque d'entrée 01-00, s'en suit une mène bizarre avec 2 trous de Jean-Christophe, 2 points court d'Ahmed côte à côte...Loïs part tiré et fait passer mais la boule des adversaires reste dans le cadre. Jacques décide tirer dans le tas devant, une fois long et une fois court....Les 2 boules d'appoints suivantes seront gaspillés, seul la dernière boule reprendra le point que frappera Loïs pour 2 pts 03-00. Puis 3 nouveaux points sur un pile monstreux de Robocop et un bon appoint 06-00, puis 06-02. La suite sera controler par toute la maîtrise des Columérins et remportera cette rencontre synonyme de place en finale du CRC !
- Jean-Michel/Philippe/Stéphane partie non finie contre Patrick Boniface/Raynald Tonerie/Patrice Vidal 11-12 : La partie se déroule plutôt sereinement et les Champions de France en titre malgré 2 points concédés lors de la première mène sont devant 07-02. Mais Muret ne veut pas mourir les armes à la main et montre tout leur talent pour reprendre le bouchon 07-05 puis 07-08. La mène suivant Stéphane réalisera un carreaux en place et un recul à 25 devant le bouchon. Raynald reprendra le point que Philippe ne parviendra pas à déloger par 2 fois, 3 points de plus 07-08. Mènes d'attaque des Muretains qui font passer toutes les boules aux tirs, Raynald tir à 5 si il cadre pour la victoire, frappée mais pas suffisant pour le nombre voulu, 3 pts de plus 07-11, 08-11 et même 08-12...Mène difficile pour la BJ, Stéphane à une boule pour frapper au bouchon, manqué, Philippe lui en a 2, raté de sa première et sorti de sa deuxième...Au moment ou il sort le bouchon, l'autre partie n'est pas toujours pas fini. La dernière mène sera nettement à l'avantage des Columérins ou ils jouent la gagnent sur une boule devant à avancer pour faire 5 points, rater des 3 boules, 3 pts 11-12...Partie arrêtée car l'autre est finie.
-> BJ Colomiers 06 (22) - Muret 00 (08)
Colomiers remporte donc cette rencontre entre équipe de Haute-Garonne non sans mal. Il est 12h30 quand notre rencontre s'achève, l'autre demi-finale n'est pas finie, mais St Lys est mal embarqué. A égalité de point avant les triplettes, ils viennent d'en perdre une, et l'autre est à 05-11....Nous partons nous restaurer au Restaurant de la Gare de Rodez à pied, quand le vétéran "Berlier" prend son auto. Après avoir cherché quelques minutes, nous trouvons le restaurant, des tablées se forment, d'autres se déforment....L'heure est à la soupe, feuilleté, viande et patate à la crème, plateau de fromage, gâteau praliné, café...Chuuuuut......Ahmed dit "Le professeur" somnole mais écoute les conversations !!!
Mais pas le temps de se laisser aller, il faut rentrer dans cette finale, et c'est finalement Cahors SP qui a dominé nos amis de St-Lys en remportant les 2 triplettes....
Finale contre Cahors Sport Pétanque (46) :
Attention au départ, qui donne le ton de la partie, il faut bien rentrer dans cette rencontre si on veut espérer arriver dans une position favorable aux triplettes. Vu la prestation de Jean-Michel le matin lors de son tête à tête, nous avons décidé de mettre en place les mêmes 6 joueurs.
Tête à tête (2 pts la victoire) :
- Jean-Michel bat Enrico Monteiro 13-06 : Après un départ difficile 02-05 et 04-06, Jean-Michel prend la pleine mesure de son adversaire et fini comme ce matin en roue libre pour apporter le premier duel à Colomiers.
- Philippe perd contre Christian Gramond 05-13 : Une non-partie de Philippe qui a du mal au point 01-03, 02-04, 02-06 puis très vite 02-10...Petit sursault d'orgueil pour revenir 04-10 et 05-10, mais le retard est trop important et Christian consolide sa position avec de très bons points et permet à Cahors de revenir à une manche partout.
- Stéphane bat Daniel Durand 13-12 : Stéphane bataille dans les premières mènes, et son adversaire est très adroit 00-04, 03-04, 03-05, 03-06, 03-08...L'écart se creuse, mais Stéphane recolle avec une belle mène de 3 points 06-08. Derrière Daniel marque un nouveau point 06-09, Stéphane réplique immédiatement et revient à égalité 09-09...Les 2 joueurs continue leur chassé croisé jusqu'à 12 partout ! Dernière mène, le Cadurcien se retrouve avec tapé gagné manqué perdu.....manqué ! 2ème duel remporté par Colomiers.
- Robert perd contre Régis Foulhac 05-13 : Robert à fort à faire face à Régis qui a été Champion de Ligue de la discipline en 2011, et d'ailleurs le début confirme l'écart entre les 2 hommes 01-06, mais Robert réagit et prend ses mènes 05-06...Mais c'est trop peu pour inquiéter son adversaire qui accélère et remporte son duel pour recoller à 2 manches partout.
- Loïs perd contre Stéphane Cazelous 11-13 : Les 2 joueurs se rendent coup pour coup, Le Cadurcien est un beau morceau, Champion du Lot Triplette, Doublette Mixte...Un pointeur qui joue à l'envoi, tenant parfaitement ses boules au poignet sur ce terrain très compliqué, Loïs n'est pas en reste non plus et tient la dragée haute, le score varie, tantôt l'un tantôt l'autre 02-01, 04-02, 04-04, 08-06, 09-09...La partie commence à se tendre d'autant plus qu'il ne reste plus que 2 tête à tête en cours. 11 Partout, et superbe carreau de Stéphane qui laisse crié sa hargne de victoire et amène le 3ème point à son équipe.
- Ahmed perd contre Cédric Bertounesque 11-13 : Le Cadurcien jouera le Trophée des villes en compagnie de Régis Foulhac, c'est dire la reconnaissance du niveau par son département du Lot, et le résultat ne se fait pas attendre, sa maîtrise est pleine sur le jeu 01-02, 02-04, 02-05 et 02-07. Mais c'est mal connaître la rage de vaincre d'Ahmed qui sens que c'est le moment de remettre les pendules à l'heure 05-07, puis 07-07. Ahmed passera même devant 07-09, 08-09 et 11-09. C'est le dernier tête en cours, côté BJ on se dit que ça finira à 3 becs partout. Mais Cédric va retourner la situation, recollant à 11-11, et réalisera le carreau parfait lors de la dernière mène, se donnant 2 beux points, qu'Ahmed ne parviendra pas à couper. Victoire de Cédric.
-> BJ Colomiers 04 - Cahors 08
Aïe, Cahors prend la place en tête...Mais côté Columérins, on a confiance en nos doublettes, il faut faire l'effort d'en gagner 2 pour revenir à égalité !
Doublette (4 pts la victoire) :
- Loïs (Robert)/Minou perdent contre Stéphane Cazelous/Cédric Bertounesque 05-13 : D'entrée les Cadurciens sonnent le glas, 4 boules en main le point par terre et une boule derrière, Stéphane propose de jouer le but sur ces terrains difficiles...Raté...Mais Cédric décide de jouer la coup avec ses 3 boules, raté de sa première, et parfaitement réussi de sa seconde, puis rajoute le troisième aisément, mène de 6, 00-06 première mène BOUM ! Derrière se sont nos protégés qui peuvent faire pareil, 5 boules en main, mais Cédric sort un salvateur devant de boule de sa dernière ! Minou décide de noyé le bouchon demi-coup, juste pas droit...S'en suit une rafale de boule et aucune n'aura le bonheur de toucher le bois, 1 pt de plus pour Cahors 00-07. Colomiers résiste tant bien que mal 03-07, puis 03-9, juste le temps de faire un changement, Robert remplace Loïs. Mais pas de renversement, Cahors s'impose lors de cette première doublette.
- Jean-Michel/Ahmed gagnent contre Christian Gramond(Enrico Monteiro)/Régis Foulhac 13-06 : Ils le savent, ils doivent impérativement rapporter le point de leur doublette si on veut recoller au général, et l'expérience de Jean-Michel et d'Ahmed feront la différence dans cette belle partie sur le papier, d'entrée la Colombe s'envole 10-01. Côté Cahors Christian se fait remplacé, mais idem, pas de révolte et Colomiers remporte une importante victoire, une manche partout, les yeux se tournent vers Philou et Steh !
- Philippe/Stéphane gagne contre Christophe Ayral/Daniel Durand 13-08 : Notre doublette fanion est très précieuse, et l'aura que dégage nos 2 champions est un poids pour leur adversaire, qui ont du mal à contrer la fougue de Stéphane. Et Colomiers recolle avec la victoire !
-> BJ Colomiers 08 (12) - Cahors 04 (12)
Voilà une bonne chose de faite avant d'entamer les triplettes, Colomiers recolle au général ! A noter un petit excès de zèle de l'arbitre, qui présent de puis 8h30 ce matin, intervient dans la doublette Loïs/Minou pour faire enlever le sweat de Minou à cause du sponsor maillot, qui n'est pas présent sur celui de Loïs...Certes....Mais il est 16h40, et en me tournant je constate que dans la paire Foulhac/Gramond, l'un joue en bleu, l'autre en banc....2 poids 2 mesures ??? Ce qui aura le don d'énerver Philippe qui a devancé mon intervention auprès de l'arbitre, non sans animosité ! Bref, les choses reviennent à la normal, les joueurs se respectent, et les choses sont rétablies.
De notre côté, on estime repartir sur les mêmes compositions que lors de la demi-finale, vu que la seconde triplette a apporté grande satisfaction, et que cette fois, nous comptons sur nos Champions pour amener le gain de leur triplette, ce qui nous fait penser secrètement au gain des 2 triplettes, synonyme de montée en National ! Mais ne précipitons pas les choses, ils faut déjà penser à ne pas perdre les 2, et au pire en remporter une pour aller au tir de précision...
Je tairais a demi-mot la tenu du toujours très médiatique Robocop, qui est venu sans le polo, ni le bon sweat du club !!!
Triplette (6 pts la victoire) :
- Jean-Michel/Philippe/Stéphane perdent contre Stéphane Cazelous/Régis Foulhac/Cédric Berounesque 08-13 : Aujourd'hui, il était écrit que notre triplette phare aurait toutes les peines du monde à se sortir du guêpier que leur tendrait leur adversaires...Dépassé en début de partie, 03-08, il faudra une magnifique mène de 5 frappes, ponctuée de la meilleure des manières par "Miguelito" (le capitaine exemplaire des "Maréchaux Boys" dans notre concours interne du Béjico), pour revenir au score 08-08....Mais derrière...incompréhension totale, la déconvenue, la déconfiture, puisque nulle part au point sur les 5 boules pointées, et une frappe de Stéphane, les Cadurciens, le point par terre, se retrouvent avec 4 boules en mains pour achever notre triplette, ce que ne se priveront pas de réaliser Régis et Cédric, qui apporte une victoire très importante déjà pour ne pas perdre !
- Ahmed/Loïs/Jean-Christophe(Minou) gagnent contre Christophe Ayral/Enrico Monteiro/Daniel Durand 13-11 : Et cette partie Colomiers l'entame de la meilleure des façons, même si des points cruciaux sont perdus en route 05-00 puis 06-00, alors qu'il devrait y avoir 9 voir 10 !!! Cahors sent le vent du boulet, et veut aussi montrer qu'ils sont là, 06-02, 06-04...Que d'occasion manqué par Jean-Christophe et Loïs au milieu qui ne suit pas...Interrogation du capitaine, on mène au score, mais on sent de l'instabilité dans cette composition...Personne ne veut trop s'avancer...Il faut prendre une décision...Attendre ou changer ? La décision est prise, un électrochoc doit intervenir et montrer aux adversaires que nous ne sommes pas content de mener de si peu, on décide de changer Jean-Christophe et de faire rentrer Super Minou ! De suite au charbon sur un excellent appoint de Christophe Ayral, Minou manquera de se première, et réalisera le carreau parfait au bouchon pour reprendre la main sur la mène... Mais Cahors continue et le score se resserre 08-08, comme dans l'autre triplette à ce moment....Et alors que l'autre triplette se finit sur cette fameuse mène fantôme de la Colombe, dans celle ci aussi, on craint le pire quand nous sommes menés 08-11 ! Philippe à déjà rangé les boules dans le coffre, Stéphane est assis à l'opposé et suit la rencontre d'un oeil...C'est alors que l'impensable se produit :
" Cahors engagne la mène plutôt pas mal 35 devant légèrement sur la droite...Ahmed reprend le point 30 com devant sur la gauche...Coté Cahors on décide de défendre le très beau point sur ce terrain, mais Daniel effectuera les 2 seules trous de suite de sa journée ! Derrière Ayral tente de serrer mais perd le point. Enrico Monteiro pointe sa première courte, 1 mètre devant plein jeu...La dernière boule se positionne juste devant celle d'Ahmed...5 boules en main et un mouchoir de poche, on tire pour dégager ? on pointe ? Ahmed ne doute pas un instant et décide de tâter le terrain en pointant, "le professeur" montre le chemin est rentre magnifiquement son 2nd points ! Derrière, Loïs, un peu en difficulté au point, suivra la même donne pour lui aussi mettre ses 2 boules prêt du bouchon ! 4 points par terre, 12 au score et encore 2 boules à Minou ! Mais attention, Minou a mal au genou, il doit jouer debout, ce qui ne le dérange absolument pas, et sa boule roule, roule, roule, jusqu'à tamponner les 4 boules au point, ce qui fait 5 par terre ! 8 et 5 ? 13 Messieurs, merci !!!"
C'est la folie dans les rangs Columérins, on sent que la partie a tourné, et que plus rien ne peut nous échapper ! Il faut aller jusqu'au tir de précision...Tiens, tiens....Scott Spedding, arrêt de jeu, France-Argentine, cela ne vous rappel rien ????
-> BJ Colomiers 06 (18) - Cahors 06 (18)
Moment incroyable, la montée à l'échelon National passera par la loterie du tir de précision, à l'équipe qui aura les nerfs plus solides, à celle qui tapera le plus de boule. On se concerte pour choisir les 6 tireurs, c'est l'épreuve des tirs au but, il faut que le joueur est envie d'y aller ! Mais, attention a ne pas mordre le cercle sous peine de boule nulle !
Les choses sont claires pour tous, il faut mettre les meilleurs spécialistes aux premières places pour mettre la pression sur l'adversaire, les tireurs et l'ordre sont établis : Stéphane, Philippe, Minou, Ahmed, Robocop et Jean-Michel...Loïs et Robert laisse leur place volontiers.
Les nombreux spectateurs se masse derrière les barrières de protections.
Tir de précision :
Les règles sont simple. 6 tireurs à tour de rôle dans l'ordre pré-établi, tir chacun leur tour en alternance avec Cahors, une boule à 8 mètres dans un cercle d'un mètre de diamètre, il y a 2 séries de 6 tirs :
- 0 point pour une boule manquée
- 1 point pour une boule touchée mais non sortie du cercle
- 3 points pour une boule touchée ET sortie du cercle
- 5 points pour une boule touchée ET sortie du cerlce ET la boule du tireur reste dans ce même cercle
Cahors gagne le toast et tire en premier.
Cédric Bertounesque : Manqué = 00
Stéphane Berlier : Touché = 01
Score Général Cahors 00 - 01 Colomiers
Régis Foulhac : Manqué = 00
Philippe Rouquié : Frappé = 03
Score Général Cahors 00 - 04 Colomiers
Enrico Monteiro : Manqué = 00
Philippe Faurel : CARREAU = 05
Score Général Cahors 00 - 09 Colomiers
Daniel Durand : Touché = 01
Ahmed Khadir: Frappé = 03
Score Général Cahors 01 - 12 Colomiers
Stéphane Cazelous : Frappé = 03
Jean-Christophe Joanne : Frappé = 03
Score Général Cahors 04 - 15 Colomiers
Christophe Ayral : Manqué = 00
Jean-Michel Ferrand : Manqué = 00
Score Général Cahors 04 - 15 Colomiers
Fin de la première série, la BJ est en tête ! Il faut garder l'écart !
Cédric Bertounesque : Manqué = 00
Stéphane Berlier : Frappé = 03
Score Général Cahors 04 - 18 Colomiers
Régis Foulhac : Manqué = 00
Philippe Rouquié : Frappé = 03
Score Général Cahors 04 - 21 Colomiers
Enrico Monteiro : Frappé = 03
Philippe Faurel : Manqué = 00
Score Général Cahors 07 - 21 Colomiers
Daniel Durand : Frappé = 03
Ahmed Khadir: Frappé = 03
Score Général Cahors 10 - 24 Colomiers
Il reste encore 2 tireurs de chaque côté, mais même si Cahors marque le maximum de point, soit 2 fois 5 pts = 10 et que Colomiers rate ces 2 tirs, cela ferait 20-24 au général, Colomiers ayant une trop grande avance, l'arbitre interrompt le tir et Colomiers peut laisser exploser sa joie !
COLOMIERS MONTE EN CHAMPIONNAT NATIONAL DES CLUBS 3ème DIVISION POUR 2015 !
Félicitations aux joueurs présent depuis fin Septembre et qui ont participé à cette montée :
Robert AUDOUY, Patrick ESCAICH, Philippe FAUREL, Loïs GALLERAND, Jean-Christophe JOANNE, Ahmed KHADIR, Gilles LOÏS, Thierry THOMAS, Aurélien SOUQUET-BESSON, Philippe ROUQUIÉ, Jean-Michel FERRAND et Stéphane BERLIER.
Merci à tous ceux qui nous ont suivis, remerciés, sur les réseaux sociaux, par SMS, par téléphone !
Chose exceptionnelle, cette victoire à même permis à Jean-Michel Ferrand, Philippe Faurel, Patrick Escaich et d'autres de découvrir les joies du Mc Donald, après une pause méritée dans la Zone du Sequestre d'Albi !
Tout le monde est bien rentré chez soi aux alentours des 23h30, cette très grosse journée, aura permis de consolider l'esprit d'équipe depuis le samedi soir, mais aussi depuis 3 ans que ce groupe accèdent continuellement à l'échelon supérieur !
Une période et une année  2014 historique pour la BJ : qui tour à tour à fêter ses Champions Haute-Garonne, ses Champions de France, Son Championnat de France Doublette Mixte, Son équipe Jeune finaliste aux Championnats National des Clubs, l'accession d'une seconde équipe en Championnat Départemental 3ème Division et enfin son équipe senior qui termine Champion Régional des Clubs Midi-Pyrénées et accède en National 3ème Division !
Seul ombre au tableau, l'absence de résultat en féminin qui ternit un peu l'image du Club. Mais nul doute que dans l'avenir, les féminines sauront se montrer aussi efficace que leur homologue masculin ! Donc mesdames, si vous chercher un club ambitieux, avec des objectifs de Clubs, n'hésitez pas à venir rejoindre les rangs de Colomiers, un bon viviers de joueurs et de joueuses déjà en place vous attends, pour ensemble tirer le club vers le haut.
Par ZedGé
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Publié dans : Championnats des Clubs
Mardi 25 novembre 2014 2 25 /11 /Nov /2014 11:49

 

FREDERIC AUTEUR DU LIVRE : « PETANQUE, quand tu nous tiens ! », VOUS PRESENTE LA PUBLICATION :
« POUR BIEN TIRER »

Cet article est rédigé à l'attention des joueurs chevronnés.
Il ne parlera pas des entrainements de base sur lequel nous reviendrons dans une autre publication, mais s’intéressera plus particulièrement à l'optimisation de sa fréquence de frappes.

Hormis quelques individus doués d'une adresse hors norme, qualifiés de tireurs d'instinct, tous les autres ont mis en place des stratégies pour optimiser leurs résultats.
Vous n'avez qu'à observer le rituel immuable de leur préparation pour vous en rendre compte. Si un nom revient sans cesse dans la bouche des connaisseurs, c'est bien celui de Michel Schatz dit « Passo », qui continue de tirer à un bon niveau, malgré le temps qui passe. Il possède une longévité exceptionnelle dans cet exercice, quand beaucoup d'autres ont perdu leur souplesse et peine à envoyer leurs boules.

La gestion d'un tir régulier demande une bonne préparation mentale afin d'éliminer toutes les idées négatives pouvant venir vous parasiter au moment de l'envoi de la boule.
Les difficultés objectives (problèmes familiaux; soucis de santé....) et les ruminations de l'esprit affectent fortement le rendement dans les sports d'adresse et se traduisent par des symptômes au niveau du corps.

Cet excès de tension que l'on qualifie souvent de tension nerveuse, se traduit le souvent par:
- Des douleurs cervicales pouvant engendrer des maux de tête.
- Des tensions musculaires au niveau dorsal entre les deux omoplates. Celles-ci peuvent gêner la respiration et rendre moins efficace l’oxygénation des muscles renforçant par la même ces contractures. Ces tensions freinent le bras et limitent par conséquent la vitesse de libération de la boule.
Or le bon timing est la condition impérative d'un tir réussi.

Le diaphragme joue ici un rôle fondamental et son excès de tension conduit rapidement à un état d'épuisement. C'est ici que les diverses méthodes de relaxation trouvent leur place dans la préparation du sportif.
Encore faut-il être conscient de ces tensions pour pouvoir lutter contre celles-ci.
Pour les limiter, il faut pratiquer des exercices respiratoires pour permettre au corps de se détendre. Il faut connaitre et pratiquer des exercices d'étirements pour faciliter la récupération et prévenir les coups de fatigue.
Il est nécessaire de pratiquer tout au long de la compétition des exercices d'étirement des muscles des cuisses et des mollets. En effet si vous perdez la souplesse des membres inférieurs, votre ancrage au sol ne sera plus assuré et votre jeu va se dégrader.

La pratique de la pétanque ne permet pas de se défouler comme dans d'autres activités sportives. C'est là, l'une de ces principales difficultés. C'est une activité relativement statique. Le rythme cardiaque s'accélère peu, le corps ne monte pas en température et la sudation ne permet pas aux muscles de se relâcher et d'éliminer les toxines accumulées. Il est donc indispensable de boire beaucoup d'eau et j'insiste bien de l'eau. Il faut de plus prévenir la chute du taux de glycémie en s'alimentant régulièrement par petite quantités pour éviter le coup de pompe. En jouant à la Pétanque, on ne bénéficie pas de ces secrétions d'endorphines qui apaisent l'esprit et le corps. Certains vont alors aller rechercher cet état d'apaisement par la consommation de substances prohibées.
Voir à ce propos, la publication de mon blog, consacrée au dopage.

Évolution du gestuel au cours de la vie.
On ne peut comparer aujourd'hui la mécanique robotisée du tir de Philippe Suchaud avec le lancer de ses débuts. A cette époque, il pliait le bras, puis le tendait à l'arrière pour le replier à la descente et enfin le retendre à nouveau au moment du lâcher de la boule.
De même on ne peut comparer le tir de Philippe Quintais qui armait à ses débuts au dessus du niveau de l'épaule avec le geste décomposé, corps engagé vers l'avant qui le caractérise aujourd’hui.
De même on ne peut comparer le tir d'Olivier Fourier, sans doute l'un des meilleurs joueurs de Saône et Loire qui à ses débuts n'avait strictement aucun balancier. Il plaçait son poignet au niveau de la cuisse et tirait uniquement avec son poignet. C'était le roi du carreau de 6m à 8m. Or depuis longtemps, son geste a évolué. Il place son bras devant lui, le laisse partir en arrière et lui imprime une grande vitesse sur le retour pour lâcher la boule avec un petit coup de patte en fin de course.
Par contre, vous pourrez observer Passo qui possède le même coup de bras depuis qu'il joue. Il a un geste court et vif avec une sortie de main exceptionnelle.
C'est aussi le cas de Didier Choupay qui certes a réduit l'amplitude de son balancier, mais dont le tir est resté immuable même s'il frappe quantitativement un peu moins de boules. Il reste néanmoins un joueur d’exception.

Tout ceci pour exprimer le fait que rien n'est perdu et qu'en alliant entrainement et réflexion, vous pourrez toujours gagner un petit quelque chose au cour de votre vie de pétanqueur pour améliorer vos performances. Voilà de quoi rester positif, même si l'on rencontre parfois de longs moments de doute et qu'il faut réussir à les accepter pour les traverser et rebondir sans laisser place au découragement.

Voilà encore un article écrit à l’aune du jeu qui nous passionne. J'espère que vous l'apprécierez beaucoup.
Pensez à acquérir le livre: « PÉTANQUE, quand tu nous tiens! », qui devrez vous régaler par sa lecture. J'ai besoin de votre soutien.
Merci à tous, je vous adresse mes amitiés sportives.
Frédéric Nachin.

FREDERIC AUTEUR DU LIVRE : « PETANQUE, quand tu nous tiens ! », VOUS PRESENTE LA PUBLICATION : « POUR BIEN TIRER » Cet article est rédigé à l'attention des joueurs chevronnés. Il ne parlera pas des entrainements de base sur lequel nous reviendrons dans une autre publication, mais s’intéressera plus particulièrement à l'optimisation de sa fréquence de frappes. Hormis quelques individus doués d'une adresse hors norme, qualifiés de tireurs d'instinct, tous les autres ont mis en place des stratégies pour optimiser leurs résultats. Vous n'avez qu'à observer le rituel immuable de leur préparation pour vous en rendre compte. Si un nom revient sans cesse dans la bouche des connaisseurs, c'est bien celui de Michel Schatz dit « Passo », qui continue de tirer à un bon niveau, malgré le temps qui passe. Il possède une longévité exceptionnelle dans cet exercice, quand beaucoup d'autres ont perdu leur souplesse et peine à envoyer leurs boules. La gestion d'un tir régulier demande une bonne préparation mentale afin d'éliminer toutes les idées négatives pouvant venir vous parasiter au moment de l'envoi de la boule. Les difficultés objectives (problèmes familiaux; soucis de santé....) et les ruminations de l'esprit affectent fortement le rendement dans les sports d'adresse et se traduisent par des symptômes au niveau du corps. Cet excès de tension que l'on qualifie souvent de tension nerveuse, se traduit le souvent par: - Des douleurs cervicales pouvant engendrer des maux de tête. - Des tensions musculaires au niveau dorsal entre les deux omoplates. Celles-ci peuvent gêner la respiration et rendre moins efficace l’oxygénation des muscles renforçant par la même ces contractures. Ces tensions freinent le bras et limitent par conséquent la vitesse de libération de la boule. Or le bon timing est la condition impérative d'un tir réussi. Le diaphragme joue ici un rôle fondamental et son excès de tension conduit rapidement à un état d'épuisement. C'est ici que les diverses méthodes de relaxation trouvent leur place dans la préparation du sportif. Encore faut-il être conscient de ces tensions pour pouvoir lutter contre celles-ci. Pour les limiter, il faut pratiquer des exercices respiratoires pour permettre au corps de se détendre. Il faut connaitre et pratiquer des exercices d'étirements pour faciliter la récupération et prévenir les coups de fatigue. Il est nécessaire de pratiquer tout au long de la compétition des exercices d'étirement des muscles des cuisses et des mollets. En effet si vous perdez la souplesse des membres inférieurs, votre ancrage au sol ne sera plus assuré et votre jeu va se dégrader. La pratique de la pétanque ne permet pas de se défouler comme dans d'autres activités sportives. C'est là, l'une de ces principales difficultés. C'est une activité relativement statique. Le rythme cardiaque s'accélère peu, le corps ne monte pas en température et la sudation ne permet pas aux muscles de se relâcher et d'éliminer les toxines accumulées. Il est donc indispensable de boire beaucoup d'eau et j'insiste bien de l'eau. Il faut de plus prévenir la chute du taux de glycémie en s'alimentant régulièrement par petite quantités pour éviter le coup de pompe. En jouant à la Pétanque, on ne bénéficie pas de ces secrétions d'endorphines qui apaisent l'esprit et le corps. Certains vont alors aller rechercher cet état d'apaisement par la consommation de substances prohibées. Voir à ce propos, la publication de mon blog, consacrée au dopage. Évolution du gestuel au cours de la vie. On ne peut comparer aujourd'hui la mécanique robotisée du tir de Philippe Suchaud avec le lancer de ses débuts. A cette époque, il pliait le bras, puis le tendait à l'arrière pour le replier à la descente et enfin le retendre à nouveau au moment du lâcher de la boule. De même on ne peut comparer le tir de Philippe Quintais qui armait à ses débuts au dessus du niveau de l'épaule avec le geste décomposé, corps engagé vers l'avant qui le caractérise aujourd’hui. De même on ne peut comparer le tir d'Olivier Fourier, sans doute l'un des meilleurs joueurs de Saône et Loire qui à ses débuts n'avait strictement aucun balancier. Il plaçait son poignet au niveau de la cuisse et tirait uniquement avec son poignet. C'était le roi du carreau de 6m à 8m. Or depuis longtemps, son geste a évolué. Il place son bras devant lui, le laisse partir en arrière et lui imprime une grande vitesse sur le retour pour lâcher la boule avec un petit coup de patte en fin de course. Par contre, vous pourrez observer Passo qui possède le même coup de bras depuis qu'il joue. Il a un geste court et vif avec une sortie de main exceptionnelle. C'est aussi le cas de Didier Choupay qui certes a réduit l'amplitude de son balancier, mais dont le tir est resté immuable même s'il frappe quantitativement un peu moins de boules. Il reste néanmoins un joueur d’exception. Tout ceci pour exprimer le fait que rien n'est perdu et qu'en alliant entrainement et réflexion, vous pourrez toujours gagner un petit quelque chose au cour de votre vie de pétanqueur pour améliorer vos performances. Voilà de quoi rester positif, même si l'on rencontre parfois de longs moments de doute et qu'il faut réussir à les accepter pour les traverser et rebondir sans laisser place au découragement. Voilà encore un article écrit à l’aune du jeu qui nous passionne. J'espère que vous l'apprécierez beaucoup. Pensez à acquérir le livre: « PÉTANQUE, quand tu nous tiens! », qui devrez vous régaler par sa lecture. J'ai besoin de votre soutien. Merci à tous, je vous adresse mes amitiés sportives. Frédéric Nachin.
Par ZedGé
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 25 novembre 2014 2 25 /11 /Nov /2014 10:41

Citation :

 Il n’y a pas de plus redoutables fléaux sur les terrains que les joueurs qui se croient tireurs, s'obstinent à revendiquer le tir et ne frappent que le vent !!

 Marco Foyot !


Par ZedGé
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 24 novembre 2014 1 24 /11 /Nov /2014 14:59

 

L'école de pétanque labellisée

Les dirigeants Montéchois reçoivent le label «école de pétanque française»
Les dirigeants Montéchois reçoivent le label «école de pétanque française»

L'école de pétanque Montéchoise créée il y a quelques mois connaît déjà un grand succès. Après avoir sollicité tous les agréments obligatoires et nécessaires pour monter cette école de pétanque les responsables du club ont été reçus par le Comité Départemental pour recevoir le diplôme de l'Ecole de Pétanque et le fanion de la Labellisation de ladite école qui comporte deux étoiles.

Cette école de pétanque, dont les entraînements se déroulent le jeudi, a pour initiateur Antony Birbes, Johnny Girac, Pierrette Gaïardo et Myriam Lanet.

Assemblée générale annuelle

La Pétanque Montéchoise tiendra son assemblée générale le vendredi 28 novembre à 20h30 au siège du Club à la Maison des Associations, place Jean Jaurès.

Il y sera abordé les manifestations écoulées et les manifestations pour la nouvelle année, le bilan moral et financier.

Les personnes qui souhaitent se procurer la licence devront apporter un certificat médical, une photo d'identité et le paiement de la licence, soit 35 euros. En ce qui concerne les jeunes souhaitant rejoindre l'école de pétanque, les parents peuvent également adhérer au club et se procurer la licence. Ces personnes recevront les documents nécessaires, soit le jour de l'assemblée générale soit en se présentant au garage Gaïardo.

Par ZedGé
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 24 novembre 2014 1 24 /11 /Nov /2014 10:13

Avec les fins de saisons sportives, arrive l'époque des assemblées générales pour les associations et clubs. Du côté de la pétanque salisienne, Jean-Pierre Duprat a d'ors et déjà fait le bilan de cette saison. Un bilan positif puisque la compétition phare de la Haute-Garonne qu'est l'International à Pétanque, a, cette année encore, pris le devant de la scène dans le département mais également en Midi-Pyrénées.

DSC08145a

Cette compétition a emmené sur les terrains de la place Philippsthal 381 triplettes hommes et 90 féminines, soit pour la seule journée du samedi 1 413 joueurs et joueuses. Autant dire que pour le petit club salisien qui compte une trentaine de licenciés, il s'agit là d'un défi renouvelé chaque année. Au-delà des pétanqueurs, c'est toute une foule d’aficionados, de supporters et de curieux qui se déplacent aux trois jours de fête du dernier week-end de juillet. Autant de personnes qui investissent la cité thermale et profitent au maximum des commerces locaux et, ce, sur un périmètre dépassant largement les bornes du canton.

Photo0338

Cette année, le président salisien a également été élu maire de la commune en mars dernier. D'où un questionnement du côté des salisiens et membres du club: va t'il assumer en même temps la présidence et la mairie? Comme le précise Jean-Pierre Duprat lors de l'assemblée générale: "aucune disposition dans les textes relatifs à l'élection de maire n'interdit de prendre la présidence d'une association ou d'un club." Aussi pour la nouvelle saison qui démarre Jean-Pierre Duprat maintient sa présidence, assurant de cette manière la pérennité de l'International.

DSC08682

D'autres projets bien sûr se dessinent, notamment son souhait d'avoir d'ici un à deux ans un championnat de France à Salies et d'intégrer l'International dans le circuit PPF (Passion Pétanque Française): un circuit fort prisé des meilleurs joueurs. Aujourd'hui Dylan Rocher, Stéphane Robineau et Henri Lacroix sont les têtes de liste de ce circuit. Si ces deux projets se réalisent, ils feront de Salies du Salat un pôle de référence pour la pétanque et contribueront à accroitre la renommée de toute une région.

DSC08888a.jpg

Par ZedGé
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Publié dans : International de Salies
Lundi 24 novembre 2014 1 24 /11 /Nov /2014 10:07

 En CNC 3, Pau Pasteur (64) a complètement maitrisé son sujet en s’imposant en finale avant même les triplettes face à St Cybard (16). Avec un score de 20 à 0, Patrick Coppa, Rémy Bugat, Jean-Roland Ferreira, Christian Baeza, Jean-Pierre Mongelous, Alain Loupoueyou et Patrick Dulong ont triomphé dans leur catégorie et tenteront l’aventure l’année prochaine en CNC 2.

 

 

Par ZedGé
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Publié dans : Championnats des Clubs
Lundi 24 novembre 2014 1 24 /11 /Nov /2014 09:23

 

LECUSSAN 9éme TROPHEE HIVERNAL Triplettes mixtes.

2em tour qualificatif

du Dimanche 23 novembre

119 équipes


STRAPAZZON Richard, STRAPAZZON Jessica, TARISSAN Arnaud

FAUREL Alexandre, LAPOUTGE Anaïs, GOMES Christophe

DUFRANNE Eric, DUFRANNE Stéphanie, SAGRAFENA Stessi

LLORENS René, PERARO Martine, DADER Jérome

LELLOUCHE Kévin, ELGUE Tiphanie, SALVINI Cédric

FAJARDO Dylan, GALY Mireille, CEULENEER Emmanuel

OUIZMAN Quentin, SISQUELLAS Aurélie, MOUREAUX-FONTAN Vianney

Prochain tour qualif Dimanche 30 Novembre a 14 h 30

Par ZedGé
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Publié dans : Grands concours Masters
Dimanche 23 novembre 2014 7 23 /11 /Nov /2014 11:36

  Pétanque : Laurent Bénazeth, décès d'un champion

Boules - Saint-Sulpice (81)

Le monde de la pétanque est en deuil, Laurent Bénazeth était un grand champion de niveau national.
Le monde de la pétanque est en deuil, Laurent Bénazeth était un grand champion de niveau national.

Laurent Bénazeth est décédé le dimanche 16 novembre. Laurent, père de deux jumelles, Manon et Mélanie, partageait sa vie avec sa compagne Muriel. Laurent était un grand joueur de boules, un joueur de niveau national. Il avait pris sa première licence à l'âge de 8 ans, sa passion depuis ne l'avait jamais quitté. C'est en 2012 qu'il pose ses valises à Saint-Sulpice pour rejoindre son ami, Djino Debard. Durant les 3 années passées au sein du club, il a apporté toute son expérience, sa générosité, son dévouement, sa convivialité et sa gentillesse. Toujours en haut de l'affiche, notamment dans les championnats de France où il a signé nombre de grands résultats avec Djino Debard, Geoffrey Biau, Christian Andriantseheno ou Patrick Patrac, il était tout simplement l'un des meilleurs milieux français.

Son dernier titre : champion de Ligue Midi-Pyrénées en 2014, son dernier grand succès :vainqueur du National d'Orange en compagnie des champions du monde : Dylan Rocher et Henri Lacroix, il y a 15 jours de cela. En 2014, élu au Comité Directeur de la Pétanque du Grand Rond en tant que responsable sportif, il a apporté toute son expérience de joueur de haut niveau. Il était très heureux d'être au sein du club et ceux qui ont eu la chance de le côtoyer se rappelleront aussi longtemps sa sympathie et son sens de l'humour. Patrick Marian, président du club, exprime sa peine et son admiration pour Laurent : «Dans notre club, tu étais bénévole pour préparer les grillades, tu étais champion pour faire des bonnes parties, tu étais l'ami de tous pour les concours à la mêlée.

Sur le terrain, tu étais un «champion» et tu imposais le respect. La convivialité, tu savais ce que ça voulait dire. Ton sens tactique était sans faille, mais pour une fois tu as fait le mauvais choix, celui de partir trop vite. Tu resteras pour toujours dans nos cœurs. Tu nous manques déjà. La pétanque vient de perdre l'un de ses champions dans tous les sens du terme. Sincères condoléances à toute la famille, à Djino, à tous ses amis et au milieu de la pétanque».

Muriel Benazeth
Du fond du cœur, nous vous disons MERCI.
A vous qui, par votre présence nombreuse, vos fleurs, vos pensées, et par vos écrits et appels réconfortants avez voulu témoigner votre soutien, votre amitié ou votre affection, lors du dernier voyage de mon frère.
Repose en paix maintenant, tu es dans nos cœurs et on ne t'oubliera jamais.
A toutes et tous nous tenons à vous faire passer ce message que Laurent aurait voulu nous dire avant de partir .

 

  Philippe Duchein pour Pétanque en Comminges

Par ZedGé
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Publié dans : Portraits

Présentation

Recherche

MENAGE PHOTOS

Bonjour

Comme vous avez dû le constater, lorsque vous ouvrez le site, il est long à télécharger. Ceci est dû à l'abondance des photos et vidéos. Aussi je continue à faire du ménage photos afin de pouvoir en rajouter de nouvelles.

J'essaie d'enlever les albums antérieurs à 2013. Ca ne veut pas dire que je les efface, ils sont juste cachés! y en a qui sont tellement bien cachés d'ailleurs que je n'arrive pas à les retrouver pour les enlever

Pensez à récupérer les photos qui vous intéressent. Vous comprenez que je ne peux pas m'amuser à vous les envoyer personnellement!

Zoé

visiteurs.....

Il y a actuellement  

15

  personne(s) sur ce blog

Votre classement dans le Top des blogs : 231ème

  Les statistiques générales de votre blog depuis sa création

Date de création : 06/04/2009
Pages vues : 1 867 095 (total)
Visites totales : 669 840
Journée record : 17/11/2014 (6 497 Pages vues)
Mois record : 05/2014 (56 317 Pages vues)

Mon Agenda....

Vendredi ... 

Samedi .... 

Dimanche... 

Un peu de pubs...

DSC08184

1-carte.jpg

carte de visite le top

Articles récents

Liste complète

Album photos

Voir tous les albums

Profil

  • ZedGé
  • Pétanque en Comminges
  • midi-pyrenees journaliste ariege pétanque comminges
  • J'habite dans le Comminges aux frontières de l'Ariège..! je suis arrivée à la pétanque par le biais de la dépêche qui cherchait un correspondant pétanque. Le plus illustre des pétanqueurs que j'ai cotoyé a été mon cousin Guy Zanon de l'Ar

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés