Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié le 05/08/2014 à 03:50, Mis à jour le 05/08/2014 à 08:03

Tradition

Toulouse Plages offre une occasion de tirer ou de pointer./Photo DDM, F.C.

Toulouse Plages offre une occasion de tirer ou de pointer./Photo DDM, F.C.

D'ordinaire bruyants quand revient la belle saison, les pétanqueurs semblent cette année l'avoir mise en veilleuse. On se souvient que l'été dernier, une partie d'entre eux, ceux de la «Joyeuse Pétanque de Jolimont», avait été pointée du doigt par plusieurs riverains échaudés de leurs incartades nocturnes sur fond de trafic de stupéfiants.

«Tout ceci appartient au passé et le quartier est redevenu calme», admet Francis Daguier, l'un des locataires de la résidence HLM voisine. Cette dernière a, depuis, fait l'objet d'une complète réhabilitation alors que les rondes de police se sont multipliées ces derniers mois. Surtout, un changement a été opéré à la tête de la «Joyeuse Pétanque», qui aurait du coup assaini le fonctionnement interne du club.

«Même si, confie notre riverain, tout le monde n'est pas forcément le bienvenu dans ce club en principe municipal.» Un autre voisin témoigne aussi que la récente période du ramadan a été problématique pour l'environnement.

84 boulodromes

Malgré cela, la pétanque est effectivement redevenue «Joyeuse» sur les collines de Jolimont, comme c'est le cas partout où l'on peut pousser le cochonnet à Toulouse, que ce soit sur les boulodromes aménagés ou sur les terrains de fortune. Ainsi, sur les aires de jeu récemment refaites du Cours Dillon, lesquelles surplombent la Prairie des Filtres, là où la pétanque étale également toutes ses lettres de noblesse. Ici, on y joue pieds nus sur le sable fin et c'est bien agréable. «D'habitude, on joue au-dessus sur le Cours Dillon, mais là, on a l'impression d'être en vacances», confient Stan et Davy, qui viennent régulièrement à Toulouse Plages pour tirer ou pointer.

Au total, Toulouse compte 84 boulodromes : 13 couverts et 71 à l'air libre, équitablement répartis sur la ville. En revanche, il est compliqué de connaître exactement le nombre de pratiquants, les chiffres des licenciés officiels (environ 14 000 en Haute-Garonne) s'additionnant à ceux des simples joueurs, touristes compris.

X.H.

Tag(s) : #Haute-Garonne

Partager cet article

Repost0