Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié le 18/10/2012 03:48

pétanque.Coupe de France : tirage au sort.
Nonobstant toute proximité géographique, c'est au tour d'Alain Dubertrand et des ambassadeurs du Stado de se retrouver au pied de la montagne saint-albanaise, dans le cadre de la Coupe de France. - Tous droits réservés. Copie interdite.
Nonobstant toute proximité géographique, c'est au tour d'Alain Dubertrand et des ambassadeurs du Stado de se retrouver au pied de la montagne saint-albanaise, dans le cadre de la Coupe de France. ()

Nonobstant toute proximité géographique, c'est au tour d'Alain Dubertrand et des ambassadeurs du Stado de se retrouver au pied de la montagne saint-albanaise, dans le cadre de la Coupe de France.

Les aficionados qui assimilent les destinées des pétanqueurs, via tel ou tel tirage au sort, à une loterie, n'ont pas tout à fait tort. En tout cas, Lourdais (de Sarsan) et Tarbais (du Stado) ne les contrediront pas après avoir pris connaissance du verdict du deuxième tour de zone. Dès lundi, les grandes lignes de ce dernier étaient connues mais il a fallu attendre l'équivalent du complément d'enquête effectué le lendemain matin par Michel Costes pour les zones 7 et 8.

En effet, le comité de pilotage réuni autour de Jean Charpentier avait fait un très beau geste en repoussant, pour cause de championnat du monde, la date butoir du 7 au 12 octobre. Et si les Lourdais peuvent envisager sereinement leur déplacement dans les Landes (même si cela ne signifie pas qu'il faut le prendre à la légère, Mees, leur hôte, est totalement inconnu au bataillon), au même titre que les ambassadeurs de la Courte-Boule (opposés à Montégut), c'est dans le fief cher au bon président Escalière que les bulles propres à l'effervescence vont éclater en très grand nombre.

Et pour cause, puisque les protégés de Guy Ducos héritent de la «dream team» haut-garonnaise de Saint-Alban en personne ! Alors, certes, Morgan Lellouche a pris du recul, tandis que Logan Amourette, le jeune prodige déjà consacré sur la scène européenne dans la catégorie jeunes, s'apprête à refermer la brève parenthèse ouverte en banlieue de Toulouse. Mais d'Audrey Bandiera (elle aussi porteuse du maillot tricolore et qui vient de réussir un très intéressant 49 lors de l'épreuve de tir de précision inhérente au championnat des clubs féminins) à Ludovic Furton, en passant par Ahmed Khadir ou autres anciens champions de France cadets (Luchetta, Vaz et Sans), la formation copilotée par Stéphane Rollin et Jean-Louis Gourse a de quoi revêtir les oripeaux de l'épouvantail.

Une très belle affiche, en tout cas, à aborder sans pression ni complexe par ceux qui, de toute façon, savent qu'ils n'ont pas de quoi aller au bout. Un état d'esprit qui, «mutatis mutandis», serait celui des Saint-Albanais si, par cas, le tirage au sort les appelait à affronter le DUC de Nice (vainqueur du trophée des Villes 2011) ou la Ronde pétanque de Metz, tenante du titre.

Détail amusant, la date butoir de ce deuxième tour, dont le périmètre concerne les ambassadeurs de l'Aquitaine et de Midi-Pyrénées, a été fixée au dimanche 11 novembre. De là à dire que les protagonistes vont signer l'armistice, il y a encore un sacré fossé à franchir, boules en main qui plus est !

Philippe Alary

Tag(s) : #Coupe de France

Partager cet article

Repost0