Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié le 08/05/2013 à 03:49,

Zoom. Tête-à-tête féminin. Une revenante à suivre.

Sylvia Martin ( à d., aux côtés de Karine Castanier) aura une belle carte à jouer ./ Photo DDM archives, Didier Pouydebat.

Sylvia Martin ( à d., aux côtés de Karine Castanier) aura une belle carte à jouer ./ Photo DDM archives, Didier Pouydebat.

Ceux qui avaient croisé sa route - non sans étonnement d'ailleurs - il y a bientôt trois ans de cela du côté de Nice où se déroulait la grande session nationale en triplette l'avaient plus ou moins perdue de vue depuis la fin de son court exil antibois justement. C'est peu dire alors si le retour au premier plan de Sylvia Martin fait vraiment plaisir à voir. Même si l'eau a coulé sous les ponts depuis les belles années landorthaises (nul n'a oublié ce fabuleux parcours à Croix lors du championnat de France 2005 aux côtés d'Agnès Lesaine et Valérie Ferradou), la Commingeoise - de bonne souche saint-gaudinoise, attaches à Valentine incluses - domiciliée à Villeneuve-Tolosane est toujours là. Discrète, souriante, modeste. Avec de beaux restes en termes de bagage technique puisqu'il lui a fallu batailler ferme pour s'extirper, parmi six autres heureuses élues du secteur, d'un plateau de 62 compétitrices bien décidées à composter elle aussi un billet pour Roquettes. «Le tête-à-tête, ce n'est pas mon domaine de prédilection, mais bon…» Allez, disons-le tout net, le support de motivation est tout trouvé : porter haut les couleurs saint-martoriennes chères à «Kiki» Gouazé, l'ami, le «presque frère». Son objectif ? : «Sortir de poule pour commencer, après on verra s'il y a la possibilité de se rapprocher du carré.» La composition de la poule ? «Vous savez, les parties, il faut les jouer.» Et Sylvia en a joué tellement qu'elle est fort bien placée pour rappeler le sage précepte selon lequel les boules sont rondes pour tout le monde.

Ph. A

Tag(s) : #Portraits

Partager cet article

Repost0