Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tombée hier, vendredi 1er avril, sur les scripteurs de l'A.F.P. (Agence Française de Pétanque) l'annonce a vite fait le tour de la communauté pétanqueste commingeoise.

Le communiqué, très succint, faisait état "d'une suspension de participation au championnat Haute-Garonne 2011 de la triplette bartaine Saux, Cazabat, Gimenez".

Martres-Tolosane-Triplettes-03.11 7777

Les intéréssés, intérrogés dans la journée alors qu'ils s'entrainaient fermement sur les terrains du club local, ne semblaient pas au courant de la nouvelle: "moi je suis parti de chez moi à 13h30, et le facteur était pourtant passé, mais je n'ai reçu aucun avis de suspension" nous déclarait Laurent Cazabat.

L'annonce pourtant diffusée sur le journal de la Une de Jean-Pierre Pernod avait bien été entendue par certains: "eh bé comme ça, ça nous donnera peut-être un peu plus de chance de nous qualifier pour le France...." a commenté Kiki le président de Saint-Martory qui pour l'occcasion avait changé sa chaine favorite "Voyages" pour zapper vite fait sur le journal de Pernod.

Après enquète auprès de la Fédération sur les motifs de cette suspension, les raisons restent très évasives.... En dernier recours il semblerait que la triplette en question ait été accusée "de tapage avec élévation de la voix et gêne pour les compétiteurs lors de qualificatifs importants récemment".

A nouveau intérrogé sur cette accusation c'est Gimenez qui s'explique: "il n'y a pas eu de tapage de personne, d'abord nous étions qualifiés et nous avions rangé les boules au coffre. On n'a tapé personne avec les boules" .

Apparement une fois de plus, c'est Cyril Saux, qui, grand seigneur, viendra à la rescousse de l'équipe: "c'est moi qui ait élevé la voix", s'accusera t'il avec humilité, " nous étions entrain de discuter de l'endroit ou fêter cette qualification et comme personne n'était d'accord, j'ai crié à un moment ou le pointeur de Landorthe jetait sa dernière boule: "on va s'en jeter un chez Georges". Propos qui ont déstabilisé le joueur ayant entendu "José va encore en jeter un".

Une fois de plus il est malheureux de constater que des propos mal interpétrés conduisent deux clubs au bord de la disqualification: Labarthe Rivière ainsi privée de son équipe phare et  Landorthe dont effectivement José sous le coup de la contrariété a jeté la dernière boule.

Rendez-vous est donné à Saint Lys ce dimanche, ou du coup Chantal, présidente du secteur Comminges, a demandé aux supporters non-joueurs de se tenir à distance derrière les barrières et de ne pas discuter entre eux.

Le président Kiki a rajouté en substance: ''rendez-vous chez Kiki, bistrot de pays, dimanche soir, on ira tous s'en jeter un" propos auquel Saux, grand seigneur, a rajouté: "c'est moi qui paye".

Enquète réalisée sur les terrains commingeois et au bar chez Kiki par la correspondante locale ZedGé.

DSC02419

Kiki Gouazé et son ami ariégeois Stéphane Venant dont la pêche et la repêche ont été bonnes.

Tag(s) : #Qualificatifs et Championnats Haute-Garonne 2011

Partager cet article

Repost 0