Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié le 19/09/2012 03:50

Chantal Cassaigneau, Anaïs Lapoutge, Nelly Peyré et Pascale Pontac au championnat de France à Fos-sur-Mer./ photoDDM.ZG - Tous droits réservés. Copie interdite.
Chantal Cassaigneau, Anaïs Lapoutge, Nelly Peyré et Pascale Pontac au championnat de France à Fos-sur-Mer./ photoDDM.ZG ()

Chantal Cassaigneau, Anaïs Lapoutge, Nelly Peyré et Pascale Pontac au championnat de France à Fos-sur-Mer./ photoDDM.ZG

Après l'annonce de la sélection de Nelly Peyré aux championnats d'Europe, la présidente du secteur Chantal Cassaigneau nous fait part de ses réactions.

Que représente pour vous cette sélection d'une sociétaire issue d'un club commingeois?

La sélection de Nelly est pour le Comité départemental 31, le secteur du Comminges et le club de Saint-Martory un grand honneur. Je pense qu'elle le mérite avec le palmarès de l'année écoulée. Nelly, est une fille adorable, avec un fort caractère, ce qui d'ailleurs lui permet d'avoir cette rage de vaincre et de toujours progresser. Donc ce n'est pas un défaut mais une qualité pour elle.

Dans le Comminges ce sont surtout les femmes qui se distinguent. La concurrence est certes plus rude pour les hommes. Quel est le problème?

Pour l'instant, seules les filles m'ont fait rêver et pleurer de joie. En 2011 et 2012, c'est Pascale, Nelly et Anais qui ont ramené dans notre département le maillot bleu, blanc, rouge tant convoité, et pour la première fois dans le Secteur du Comminges un titre de Champion de France.

Pour vous les gars, je crois pour ma part que le problème est le manque de stabilité. Chaque année, les hommes changent de coéquipiers et ils n'ont pas le temps de se connaitre pour former de belles équipes car le potentiel de bons joueurs, lui, il existe dans ce Comminges.

Par contre les présidents commingeois organisent de grands concours, dans des petits villages et avec parfois peu de moyens financiers. N'est ce pas une volonté de notoriété qui est propre au Comminges?

Oui, et je profite de cette occasion pour féliciter les organisateurs de ces grands concours (Régionaux, Nationaux et Internationaux) qui parfois sont obligés d'aller pleurer à droite et à gauche pour boucler leur budget. Chapeau bas, messieurs pour l'image que vous donnez de notre secteur.

Iriez-vous jusqu'en Turquie accompagner notre championne?

Malheureusement non, je ne pourrais pas être avec elle en Turquie ni en Belgique. Je souhaite un bon parcours à Nelly avec cette équipe de France, ainsi qu'à Anaïs en équipe de France Espoir, et un grand merci à Duchette pour tous ces moments de bonheur partagés.

Propos recueillis par notre correspondante Zoé Gauthier

 

Texte Intégral de Chantal Cassaigneau

La sélection de Nelly est pour le CD31, le secteur du Comminges et le club de Saint Martory un grand honneur. Je pense qu’elle la mérite avec le palmarès de l’année écoulée. Nelly contrairement à ce que certains pensent est une fille adorable mais avec un fort caractère, qui d’ailleurs lui permet d’avoir cette rage de vaincre et de toujours progresser , donc ce n’est pas un défaut mais une qualité pour elle.

Quant aux hommes, je leur dirais ce que j’ai déjà dit à certains à Pau qui étaient supporter en ce week-end. Pour l’instant, seules les filles m’ont fait rêver et pleurer de joie. Il y a quelques années c’étaient Sylvia Martin, Agnès Lesaine et Valérie Ferradou qui nous avaient amené en ½ finale du France doublettes et finalistes du France triplettes. En 2011 et 2012, c’est Pascale, Nelly et Anais qui ont ramené  dans notre département le maillot bleu, blanc, rouge tant convoité et pour la première fois dans le Secteur du Comminges un titre de Champion de France. Pour vous les gars, je suis toujours en attente d’un beau résultat et dans mes 8 ans de Déléguée du CD31, je n’ai pas eu l’occasion d’accompagner beaucoup de Commingeois sur les championnats de France.

Je crois pour ma part que le problème chez les hommes, c’est le manque de stabilité. Chaque année, ils changent de coéquipiers et ils n’ont pas le temps de se connaitre pour former de belles équipes car le potentiel de bons joueurs existe.

Je profite de cette occasion pour féliciter les organisateurs de grands concours (Régionaux, Nationaux et Internationaux) qui parfois vont pleurer à droite et à gauche pour boucler leur budget. Chapeau bas, messieurs pour l’image que vous donnez de notre secteur.

Je terminerais en remerciant ces féminines pour tous les moments de bonheur qu’elles nous ont apporté.

Nelly, je te souhaite un bon parcours avec cette équipe de France.
Malheureusement , je ne pourrais pas être avec toi en Turquie et en Belgique.

Anais, j’espère que tu auras la même joie que ta coéquipière pour la sélection que tu mérites amplement.

Pascale, je te redirai encore Merci et Bravo pour tous ces moments de bonheur et ces émotions que nous avons partagé.

L’avenir, je n’en doute pas vous réserve à toutes les 3 encore de bons moments à la pétanque car vous êtes jeunes même toi, Duchette contrairement à ce que tu nous
dis.

Tag(s) : #Championnats Ligue et France 2011 2012

Partager cet article

Repost 0