Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié le 30/07/2014 à 08:21

Haute-Garonne - A la une. Coupe de France. Fin du troisième tour départemental.

Révélation de la session fenouilletaine consacrée aux longues distances, Raynald Tonerie sera l'un des hommes à suivre côté muretain . /Photo DDM, Didier Pouydebat.

Révélation de la session fenouilletaine consacrée aux longues distances, Raynald Tonerie sera l'un des hommes à suivre côté muretain . /Photo DDM, Didier Pouydebat.

Les Muretains de Guy Baronchelli peuvent accrocher le bon wagon s'ils parviennent à disposer des riverains de la Save, après-demain.

Fenouillet, Launaguet, Saint-Lys, Le Raphaël-Parc, Saint-Martory, Rieux-Volvestre, Colomiers. Le compte est bon, et pour connaître la dernière équipe (chronologiquement parlant s'entend) qualifiée pour le premier tour de zone de la Coupe de France, il faudra se rendre à Muret, ce vendredi 1er août,où, sur les coups de 19h, Joseph Fritsch donnera l'équivalent du «top départ». En effet, vendredi dernier, riverains de l'Arize et Columérins ont composté leurs tickets respectifs. Si la logique des pronostics a été respectée en ce sens que Soupetard et Daux étaient susceptibles de se positionner comme outsiders, pas facile en revanche de faire de tel ou tel protagoniste de cette soirée muretaine un favori incontestable : «En Coupe de France, c'est la cohésion de l'équipe qui fait bien souvent la différence au détriment de la valeur individuelle de chaque élément» expliquait en substance Michel Lalanne, dimanche dernier.

Néanmoins , les protégés de Francis Ricard , outre l'avantage lié au fait d'évoluer à domicile, semblent en mesure de repousser les assauts de Lévignac. Dans le fier cher au président Baronchelli , nul n'a oublié les prouesses accomplies par Patrick Bonifas et Damien Vignaux en 2012 aussi bien en championnat de Haute-Garonne que lors du mémorable épisode guérétois quelques semaines plus tard.

Bien évidemment, on retrouvera les deux compères après-demain mais d'autres têtes d'affiches sont en mesure d'apporter leur précieux écot. A commencer par Patrice Vidal et Raynald Tonerie, formidables dauphins , les 24 et 25 mai derniers, des intouchables lauréats columérins. N'oublions pas non plus Jacques Potier, le coup de projecteur propre à la gent féminine se portant tout naturellement sur Cathy Vignaux, l'épouse de Damien.

Pour Lévignac, la tâche s'annonce compliquée mais les tombeurs de Pointis-de-Rivière,Roquefort et autres Buffebiau sont aux portes d'une qualification tout simplement historique. L'an passé, Saint-Martory, ne l'oublions pas, avait mordu la poussière du côté du boulodrome du Padouenc. Attention donc à ce club très attaché à la formation comme l'atteste l'éclosion d'Emilie Vignères. Bref, un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte.

Philippe Alary

Tag(s) : #Coupe de France

Partager cet article

Repost0