Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le spectacle était attendu et il a eu lieu pour cette finale du mondial triplette. L'équipe de France espérait inscrire au palmarès le rendez vous millavois en vue du championnat du monde. D'une force de frappe redoutable et dotée d'un Raphaël RYPEN excellent à l'appoint, l'équipe auvergnate a tenu la dragée haute et aurait même pu prendre le large dès le début de la partie.
Tir à 4 manqué par RYPEN à la 1ère mène, il est vrai à 12 mètres et un manqué double de Vincent DEMUTH "bix" {Portrait} à la 2ème mène qui n'a rapporté qu'un point. Doucement l'équipe de France prenait un petit ascendant et s'offrait même une mène de 5 après une mauvaise mène de RYPEN à 6 mètres. Menés 9 à 5 mais nullement découragés, RYPEN grignotait son retard pour revenir à 8 à 9. Dans la mène suivante, LE BOURSICAUD chiquait la 1ère, ce qui laissait la mène d'attaque aux adversaires. Eric DASNIAS "RICOS" {Portrait} gratifiait le public de deux magnifiques reculs, suivi de deux frappes de DEMUTH dont une sans démarquer le but.
Le constat était simple un carreau de plus pour afficher 13 au score. Dans un silence de cathédrale, Raphaël RYPEN élançait le bras, une boule pour l'éternité pour rentrer dans la légende, quelques dixièmes de seconde plus tard le rêve devenait réalité avec un superbe carreau. 5 frappes, 5 points et une victoire incroyable avec cette mène royale.

 

Tag(s) : #Grands concours Masters

Partager cet article

Repost0