Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Légende de la photo (de gauche à droite, Jeannot Gouazé, Jeannot Ferrier,
Etienne Bonnet, Eloi Lafforgue.)
Jeannot-Gouaze--jeannot-ferie--Etienne-Bonnet--Eloi-Laff.jpg
Bonjour amis pétanqueurs, cette photo souvenir est le symbole même de nos, de mes souvenirs d'enfance car ces quatre personnes là sont les témoins malgré eux d'une époque révolue ou faire partie, appartenir, être licencié à un club voulait dire quelque chose.
On allait au concours de pétanque tout simplement, avec les joueurs du club, club que l'on était fier de représenter et notre club c'était Mancioux (lieu ou je suis né il y a 60 ans).
Le soir si on avait le bonheur de gagner une coupe (concours ou repêchage) peut importe, on était fier de la ramener au siège pour l'arroser, à l'époque c'était le café de mes parents, maintenant plus de café le siège c'est institutionnalisé il est à la mairie, quelle promotion!

Le Sporting club Manciousain est né le 3 juin 1959 sous la première présidence de Paul Rougé, ensuite se sont succédés dans l'ordre les présidents suivants, Cozic, Jeannot Ferrier, Etienne Bonnet, Simon Cayuela, Henri Dupeyron, Yves Depuy, Popaul Bagur, Kiki Gouazé, Michel Simon, Dédé Guiard, Gérard Milhorat, Jojo Merly et enfin Sylvain Roujas.
Tous ces présidents ont étés guidés par le même esprit, l'esprit du club humble et solidaire.

Enfin revenons à la photo (de gauche à droite) Jeannot Gouazé le père du célèbre Kiki qui préside avec entrain et brio au destinée du club de saint-Martory.
Avec la disparition de Jeannot c'est un pan de ma vie qui s'est écoulé, j'ai partagé avec cet homme discret et fidèle en amitié plein de choses, et je pense que les liens qui nous unissaient étaient aussi proches que les liens de la famille. D'abord bien sûr la pétanque, avec lui j'ai connu de nombreuses et premières victoires, moi qui n'ai jamais eu pour le sérieux un grand respect, il m'a appris par sa rigueur et son envie de gagner la hargne nécessaire pour remporter une partie et je vous garantie d'une chose que pour avoir du caractère le sien était trempé dans l'airain. Ensuite de nombreuses parties de pêche et de chasse mon premier lièvre c'était avec lui. Moi qui l'ai bien connu je peux vous dire qu'il faisait partie de ces hommes qui ne se livrent que trop rarement, ses sentiments il ne les exprimait qu'avec son regard.
J'en profite pour faire un petit bisou à Jeannette son épouse.

Le second est aussi un Jeannot, Jeannot Ferrier il est arrivé à Mancioux de sa lointaine Camargue dans les années 1950 pour se marier avec Josette Lougarre la sœur de Pierrot et mari de Nicole couple de joueurs bien connu dans le Comminges. Cet ancien gardian  fut le premier tireur de tête de Mancioux son style était bien particulier il rentrait dans le rond en se déhanchant, armait et tirait instantanément et vous pouvez me croire, il poussait des boules, il fut aussi le troisième président du SCM.

Le troisième sur le petit vélo c'est Étienne Bonnet lui aussi nous est arrivé d'en bas, de Sète exactement pour se marier avec Aurore Ribeyre, il était le frère d'Odette Téchené la mère de Gérard, Bernard et Didier pour les pétanqueurs et d'Aline, sans oublier Tonton Roger leur père fin joueur très fair-play, Étienne était aussi le frère de Zizi Canal chanteuse d'opéra qui me communiqua le virus du bel Canto.
Sans être un joueur d'exception Étienne menait bien la partie (je me souviens de sa victoire au grand concours de Boussens pour le 15 août avec Popaul Guilhem et Jeannot Escadeillas) sa verve méditerranéenne l'aidait souvent à décontenancer ses adversaires. Il se régalait à me faire râler et je dois reconnaître qu'il y parvenait aisément, Etienne Bonnet a été le quatrième président du SCM et aussi le maire de Mancioux.

Le quatrième c'est Eloi Lafforgue, joueur et homme discret, lui il pointait de tête il ne fallait pas le rencontrer sur notre terrain municipal qu'il  connaissait par cœur et il y mangeait littéralement le bouchon et même s'il éprouvait des difficultés à envoyer il faisait un pointeur de premier ordre.

Cette photo prise pendant leurs vacances à été envoyée de Paris à ma famille par deux Manciousains de souche Claude Cistac Et Blaise Duclos dans les années 1960.
Voila la page se tourne sur ces quatre mousquetaires et ambassadeurs du Sporting club Manciousain et je suis sûr que de la haut ils nous observent le sourire au lèvres d'avoir trouvé un repos bien mérité, je les salue bien bas avec le respect qui leur ai du et qui sait je leur dis à bientôt.

1aGuy Dupeyron « dit Mimile »

Tag(s) : #Portraits

Partager cet article

Repost 0