Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Julien GAJAN.
NV-PHOTOS-004.jpg
Bonjour amis pétanqueurs, amis lecteurs et amis tout court, après une assez longue absence et profitant de la période hivernale qui s’installe, l’envie de reprendre mes portraits de pétanqueurs de tous horizons, me titille à nouveau et bien sur après Guy ZANON, Georges RIVES, Jeannot LOZES, Mario FIOCCO qui depuis nous a quittés, hélas bien trop tôt et m’étant arrêté à  Patrice LADOWICHT, l’idée m’est venue de me pencher un instant sur celui qui a mes yeux symbolisent le mieux la nouvelle valeur montante de la pétanque Commingeoise et aussi nationale :Julien GAJAN.

Julien est né à Saint-Martory en 1985 et il avait tout pour faire une carrière dans ce jeu « ce sport » que beaucoup de français affectionne, d’abord son père Bernard GAJAN dit « nanar » qui dans son temps à taquiner les boules non pas avec un certain talent, mais Bernard avait aussi plusieurs cordes à son arc, ou son adresse naturelle pouvait s’exercer pleinement, ensuite sa mère Joëlle de son nom de jeune fille GUICHEREAU, une autre famille de brillants pétanqueurs, mais le fleuron de cette dynastie a échu sur les épaules de julien.  Julien est ce que l’on peut appeler un surdoué et croyez-moi sur parole il est doué le « bougre » et à plein de nombreuses choses, exemple : il entend un morceau de musique et illico il s’installe au piano, un piano qui pourtant aurait besoin d’être résolument accordé et il vous rejoue le morceau avec fidélité musicale incroyable, pour les jeux d’adresse et de réflexe mathématique c’est pareil ou un être normal met demi-heure lui c’est trois minutes  et je ne parle pas de son travail de conducteur d’engins de terrassement ou il excelle, un dur métier qui prouve que l’on peut être bon aux boules et travailler physiquement très dur.

Mais  après cette rapide présentation revenons à la chose amis pétanqueurs qui nous intéressent le plus, « Julien à la pétanque ». Qui n’a jamais remarqué sur les terrains de jeu cette silhouette, bon là le mot est un peu usurpé, je dirais plutôt ce colosse au physique d’acteur de série télévisée américaine, souvent coiffé de sa casquette à longue visière, et le voir s’avancer vers le rond du haut de ses 1,85m pour tirer une  boule ça vous marque grave et oui ! Le Julien il en impose, il ne laisse personne indifférent car son style est des plus purs, une vraie race de tireur, bien solidement ancré sur ses jambes, le torse  légèrement penché en avant l’aisance, le geste, ce bras qui se déplie naturellement en allant chercher la précision loin derrière  pour finir par un léger mouvement du poignet, il n’y a pas l’ombre d’un doute nous avons affaire à un grand tireur. En plus Julien est doté d’un solide tempérament de gagneur et sur les terrains de jeu il ne s’en laisse pas conter et moi qui connait bien ses géniteurs je n’en suis nullement surpris, mais j’aime et j’admire les gens comme eux et l’on est souvent fier de pouvoir être leur ami, avec eux au moins pas de faux-semblant.

Julien à exercé ses talents  dans plusieurs clubs régionaux, Mancioux, Saint-Martory,Sainte-Croix, Labastide sur L’Hers, et de nouveau chez lui à Saint-Martory, bien sûr Julien pourrait simplement se laisser aller à la facilité, écumer les petits concours, mais cela ne l’intéresse pas il jette son dévolu sur les grandes et très grandes compétitions nationales avec des résultats plus que prometteurs, jugez-en : vice-champion du championnat de la Haute-Garonne doublette avec GOMEZ, finaliste du national de Pamiers avec la famille MONGE (Thierry et Roland) 2012 national d’hiver de Millau demi-finale avec AIN et GAUTHIER,et aussi avec la même équipe ¼ de finale à Espalion 480 triplettes, Tarbes ½ finale DELON BENONI, SETE ¼ SARAILH LAFFONT 500 triplettes, 8ème au grand Millau avec les frères MASSOUTIER 1500 triplettes, Labarthe de rivière, ¼ de finale avec SARAILH  DELISLE et dans la foulée l’après-midi vainqueur du mixte avec la famille DELISLE et bien sûr je ne compte pas ses innombrables victoires dans des concours de moindre importance. Notons aussi ses compagnons de route, SARAILH, BORDIN, MILESI, AIN, MILCOS, MASSOUTIER, DELISLE, VIANNEY VISCERA, PELLEGRIN, DEJEAN, ZORZI, CUZIOL, PHALIPPOT, GOMES, MONGE, et bien d’autres encore, que du beau monde.

Bon voilà la saga de Julien GAJAN touche à sa fin, que pouvons-nous lui souhaiter pour la prochaine saison ? Pleins de victoires ? Oui bien sur mais avant tout, Julien continue de te, de nous faire plaisir et nous serons là fidèles pour suivre tes exploits qui dans l’avenir j’en suis sur seront très nombreux.    
PS : pour les amateurs Julien joue avec du 75-690.

Re PS : tout dernièrement, Julien a de nouveau fait parler la poudre en remportant le trophée hivernal de LECUSSAN il était associé à Christophe DELISLE et Agnès son épouse il a battu en finale Gérard DELOM et les époux DUCHEIN.
dupeyron_guy@yahoofr
DupeyronGuy « dit mimile »
1a

Commentaires

Merci Zoé de passer les articles de vieil ami Mimile, sans toi je ne pourrais les voir. Bravo Mimile, encore une fois c'est exactement le personnage que tu décris, avec précision et justesse. Mais à quand ton "autoportrait" ? Il faudrait un livre entier.
Commentaire n°1 posté par gérard Milhorat dit "biole" aujourd'hui à 09h14

lol!!

je te laisse le soin de commencer le portrait...

Réponse de ZedGé aujourd'hui à 09h19

Un portait encore MIMILESQUE ... puisque Mimile (mon ami Guy !!!) est un PEEEEEERSONAGE !!! et Juju un super garçon !Kiki
Commentaire n°2 posté par kiki aujourd'hui à 15h42

bravo mimile et encore merci pour ces portraits
dad
Commentaire n°3 posté par techene bernard jourda josiane aujourd'hui à 16h53

Merci à mes amis,Gérard, KIKI, Bernard et Josiane, le prochain sera "COCO" et là ce sera joie, tristesse et souvenirs persos.
Commentaire n°4 posté par MIMILE hier à 13h13
Mimile,
Personnage de films, un acteur, un poète des vieux temps modernes.
Celui-là même qui nous permet de passer des étés en pentes douces…
Mimile qui prend la parole, et qui nous fait voyager au travers des méandres de son savoir, captivant l’auditoire, offrant toute sa culture à qui en veut bien.
Un regard malicieux, un penchant avéré pour l’art, le créatif et la découverte, et un humour d’une subtilité raffinée.
Un homme, un ami, un « humain » empreint d’humilité. D’une sincérité parfois déconcertante, mais symbole de liberté et d’altruisme.
J’oubliai la musique. Le jazz, en autre. Tu l’aimes Mimile ton Georges Benson qui te fais « bouffer les boutons du poste » !!
Je l’aime mon Comminges, ma région de cœur, et c’est grâce à des gens comme toi
Commentaire n°5 posté par mitchoudevalo hier à 20h55

Merci Mitchou.
Commentaire n°6 posté par MIMILE hier à 09h25
Tag(s) : #Portraits

Partager cet article

Repost0