Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dimanche 20 avril 2014

Adieu Eric

 

Le Comminges comme beaucoup de régions françaises a engendré de grands joueurs de boules, ses garçons sont devenus des sortes de légendes, des icônes, après « Coco »Jourda, Mario Fiocco, c'est au tour d'Eric Pailhas de tirer sa révérence et de dire au revoir au monde des vivants,

Canton-de-Cazeres 0006
Eric et son ami "Titou" chez eux à Palaminy.

Il n'existe pas un pétanqueur du grand Sud-ouest qui n'a pas un jour croisé ce joueur de très grands talents, car mes amis celui-là est à mes yeux un des tous meilleurs milieux que le département de la Haute-Garonne ait compté dans ses rangs,

Notre petit « Massoni » commingeois, notre petit blondinet de Palaminy était d'une exceptionnelle adresse autant au point qu'au tir, Eric jouait toujours debout, il est très rare de l'avoir vu se baisser, les pieds légèrement décalés dans le rond, le torse en avant, la tête bien haute et ce bras ce merveilleux bras qu'il enroulait derrière lui presque à croiser son dos, ensuite la boule sortait brossée, surtout à l'envoi, et crois moi à l'envoi l'efficacité était au rendez-vous. Quant au tir le geste était plus sec et très tendu il ne montait presque pas la boule, mais toujours en fin de course ce redoutable coup de poignet qui se soldait souvent par un carreau. Il émanait de ce petit bonhomme une sorte d'élégance naturelle, il était toujours bien mis, bien peigné (d'ailleurs il détestait qu'on lui touche les cheveux,) c'était vraiment un plaisir de le voir évoluer avec grâce au cours d'une partie, Sa discrétion, son humilité, sa politesse, sa gentillesse en faisait un exemple pour ces jeunes joueurs du club qui attendaient en le « badant » et espéraient un jour disputer une partie en sa compagnie.


2014-01-16 2
Eric à Saint-Martory.

J'ai eu la chance à l'époque de le rencontrer souvent en tant qu'adversaire et crois moi sur parole ce n'était pas de la tarte.

Une fois à Salies-du-Salat pour le fameux concours de la « Reine du Sel » au cours de la finale, Eric jouait avec Michel Dubois et Jean-Claude Fauré et moi avec Gérard Milhorat et Hervé Limongi, Eric avait eu la pièce et les trois premières mènes nous les avions comme par enchantement jouées à six mètres, curieux non? au cours du quatrième lancer de but j'observais attentivement Eric qui le plus naturellement du monde, lançait le bouchon à quatre ou cinq mètres, se reculait juste ce qu'il fallait pour avoir le rond à six mètres pile, je lui en fis amicalement la remarque et aussitôt de la pointe de son soulier de ville bien ciré, me dessina un rond magnifique en me souriant fier que son stratagème est marché pendant quatre mènes.

Je sais qu'aujourd'hui nombreux de ses amis sont dans la peine je ne vais pas tous les citer car la liste serait trop longue, mais je pense particulièrement à André Fauré son ami et président de Palaminy, Josianne Jourda qui fut sa compagne, Michel Dubois tous les deux ils écriront les plus belles pages du club, Jean-Claude, Titou, Christian, Jean-Marie, Lionel, père et fils Canut, et tant d'autres encore.

Au revoir l'ami, sache une chose tu as laissé un merveilleux souvenir de toi et même si je ne te l'ai jamais dit j'ai fait partie des joueurs qui t'ont envié et admiré.

 

MIMILE.


Coco-Jourda-2010 4806

 

Mes amitiés et ma sympathie à sa famille et ses amis.

De nombreux témoignages de sympathie me sont parvenus de la part des pétanqueurs qui ont joué avec lui, ou qui l'ont cotoyé. Je transmets tous ces messages à sa famille et ses amis proches.

DSC06559

DSC06560

Commentaires

"aujourdhui j ai revu le portrait tracé par notre ami mimile: mais avec une tres grande peine car un autre ami qui, pour moi, etait tres proche car j ai partagé sa vie pendant quelques annees et sans aucun regrets. Nous etions restés des amis très, très proches: cet ami Eric Pailhas est décédé hier je suis très très triste"

commentaire de Josiane Jourda 

la grande famille de la petanque est en deuil.eric pailhas nous a quitte.j ai eu la chance de jouer avec lui et titou pendant de longues annees et partager sa vie .un ami fidele et quel joueur de petanque .il me reste que de bons souvenirs. nous sommes tres triste christian lapeyre
Commentaire n°1 posté par christian lapeyre aujourd'hui à 10h43

Le blond vient de nous quitter cette photo rappelle bien l’esprit et la solidarité de l'époque !!
il fut nommé par les médias la révélation de cette Marseillaise .
Le blond quel joueur Champion de ligue Midi Pyrénées 1990 avec ses amis Titou et Christian ,par la suite il fit une tres belle équipe avec Dédé Canut et Louis Auditau ils gagnèrent un grand nombre de Nationaux .
Puis cette maladie le diminua tout doucement J'ai le souvenir des discutions de l'époque ou la facilité d'envoyer ses boules . Sa tenue vestimentaire , 'exemplaire de ce joueur faisait beaucoup d'envieux. Adieu Blond repose en paix !!
Commentaire n°1 posté par Philippe Duchein aujourd'hui à 11h55
Tag(s) : #Portraits

Partager cet article

Repost 0