Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié le 11/12/2013 à 03:49, Mis à jour le 11/12/2013 à 08:47

La talent de Ferret n'a pas suffi. Dommage./ Photo DDM, D.P

La talent de Ferret n'a pas suffi. Dommage./ Photo DDM, D.P

 

Coupe de France. 3e tour.

Les Lasbordais ne disputeront pas, hélas, trois fois hélas, le prochain tour de la Coupe de France.

Samedi dernier, dans un boulodrome saint-orennais copieusement garni et entièrement acquis à leur cause, rien n’a servi de courir, comme dans la célèbre fable. Menés au score (12-9) suite à une dernière session doublette dont la conduite tactique, sur fond de «tout pour l’attaque à outrance», a été diversement appréciée (doux euphémisme !), les protégés de Marcel Perez et Sandrine Trantoul, comme tant d’autres avant eux, n’ont pu réussir à s’adjuger le gain des deux triplettes. Pourtant, Marlène Perez, Alexandre Faurel et Ferret dit «Cizao» ont bien failli parvenir à leurs fins : Mais au pied du mur, les Palois ont trouvé un maçon d’exception en la personne de Patrick Coppa. Deux frappes tout simplement impensables, pour ne pas dire «irréelles», expédiées à quelque chose comme onze mètres, ont permis aux visiteurs de stopper l’hémorragie. Avant de porter le coup de grâce sur la mène suivante : 13-12.

Ce dimanche, Saint-Alban, dernière équipe haut-garonnaise en course, tentera de valider son sésame qualificatif aux dépens de Labruguière.

Ph. A.

Tag(s) : #Coupe de France

Partager cet article

Repost 0