Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

  • Paul Faurel est candidat à une place dans la phalange toulousaine.
    Paul Faurel est candidat à une place dans la phalange toulousaine. photo DDM, Valentine Chapuis - VALENTINE CHAPUIS
Publié le  , mis à jour 

Au premier abord, d’aucuns se sont demandés si l’encadrement de l’équipe toulousaine n’allait pas un peu vite en besogne en convoquant tout son "petit" (façon de parler !) monde du côté de Roquettes ce dimanche 6 juin, pour un rassemblement ressemblant à s’y méprendre à un entraînement dirigé. Pierre-Noël Arcangeli, dont tout le monde connaît la pondération, se charge, en tant que responsable du comité de sélection, de fournir l’explication idoine : "Mine de rien, tous les candidats à la prochaine édition du Trophée des Villes doivent communiquer leur sélection début juillet. Or, du fait des modifications successives qu’a connues le calendrier, il ne reste plus beaucoup de dates disponibles".

 

Et pour cause, l’agenda de toutes les pointures sera du genre chargé lors du présent mois de juin. Une chose est sûre, le groupe a été resserré, sachant que, par rapport à la dernière édition valencienne en date, Bryan Faurel a changé de catégorie d’âge. On retrouvera l’autre révélation (avec Bonetto), du championnat de France 2019 en triplette masculine, aux côtés de Paulo Faurel, de Mickaël Bonnaud et de Rocky Ratqueber.

Chez les jeunes (moins de 22 ans, pour être précis), rien n’a encore été décidé mais le nom de Tony Escudero a circulé avec insistance. Il est vrai que le sociétaire du PRS (il y a deux clubs à Pointis-de-Rivière) a l’avantage d’avoir engrangé du temps de jeu, à Montluçon, il y aura bientôt trois ans de cela. Qu’importe, avec Frédéric Debezi et Alain Azéma, la prospection du vivier se fera de façon minutieuse. Quant au choix de Roquettes, il ne peut que trouver l’approbation de Pierre-Noël Arcangeli : "Le cadre est à l’image de l’accueil, c’est-à-dire, fabuleux" déclare, tout à son enthousiasme, celui qui ne doute pas un seul instant de la capacité des bénévoles réunis autour d’Alain Pinaud à mettre les petits plats dans les grands.

 
Ph.A
Tag(s) : #Haute-Garonne

Partager cet article

Repost0