Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrick Huguet.

  • Patrick Huguet. Photo DDM, Zoé Gauthier
Publié le  , mis à jour 

En cette période de vaches maigres, rien de tel qu’un petit détour dans le sud de la Haute-Garonne pour retrouver l’appétit au grand air. Un point cardinal auquel il est im-pé-ra-tif (!) de rattacher le Comminges comme nous l’explique Patrick Huguet, figure de proue du club de Roquefort-sur-Garonne et colistier de Pierre-Noël Arcangeli, Serge Galiano et Christian Raynaud au sein de l’encadrement local.

 

Quel est l’état des lieux dans le district ?

Entre la baisse du nombre de licenciés et le rattachement de Martres-Tolosane, de l’Isle-en-Dodon et d’Anan à celui du Centre, nous avons perdu gros, forcément. Mais inversement, nous saluons le renouveau de Labarthe-Rivière. Vous savez, la pétanque est un pan très important de notre culture sportive. J’ai envie de dire que pétanque et Comminges vont de pair ! Les bases sont là, à l’image des clubs que l’on sait tout à fait capables de tirer leur épingle du jeu dans l’esprit de convivialité qui nous est cher.

 

On pense à Aspet ?

Bien sûr, c’est l’une de nos locomotives avec Saint-Martory, Saint-Gaudens, Roquefort, sans oublier Miramont qu’ont rejoint les frères Bonora par exemple.

Des échéances importantes vont ont été une nouvelle fois confiées par l’aréopage départemental, c’est plutôt bon signe ?

Effectivement, entre les jeunes avec, qui plus est, les deux clubs de Pointis-de-Rivière sur les rangs (le PRS et la Boule Pointine, NDLR) et les vétérans attendus à Saint-Béat, nous sommes bien lotis. Il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour que nous puissions mener à bien le projet d’un National à Roquefort, étant donné que la dernière édition du Régional n’avait pu avoir lieu. De même, je précise qu’à ce jour celui de Luchon figure encore et toujours au calendrier.

On peut parler d’un optimisme mesuré de votre part ?

Oui, tout étant lié aux nouvelles directives fédérales. Ce n’est pas parce que notre ami Michel le Bot a été élu président de la FFPJP qu’il va pouvoir sortir un lapin de son chapeau, ni même seulement nous accorder de passe-droit ! Nous espérons bien disputer les championnats de clubs, mais je le répète, cette année s’annonce compliquée.

Philippe Alary

Tag(s) : #Comminges

Partager cet article

Repost0