Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Montréjeau: histoire du club et du boulodrome par Gilbert Pesa, président (3/5)
Montréjeau: histoire du club et du boulodrome par Gilbert Pesa, président (3/5)
Montréjeau: histoire du club et du boulodrome par Gilbert Pesa, président (3/5)
Montréjeau: histoire du club et du boulodrome par Gilbert Pesa, président (3/5)
Montréjeau: histoire du club et du boulodrome par Gilbert Pesa, président (3/5)
Montréjeau: histoire du club et du boulodrome par Gilbert Pesa, président (3/5)
Montréjeau: histoire du club et du boulodrome par Gilbert Pesa, président (3/5)

Les travaux continuent....

... Puis j'ai voulu continuer, on a acheté les tôles marron et la laine de verre et avec l'aide de Jean Tarride et de Jean-Marie Puissegur nous avons fait l'isolation des trois côtés du bas du boulodrome.

Avant de faire ces travaux d'isolation on a refait des terrains intérieurs et après demande de permis et avoir fait les plans, on a réalisé les tribunes, la table du graphique ainsi que les sièges autour et délimité les 12 terrains (poutre devant les tribunes et couloir du milieu).

Ensuite, voulant agrandir le nombre de terrains extérieurs côté Nord - il y en avait un seul - la commune me donna l'accord pour faire un mur extérieur que j'ai entrepris tout de suite, en agglos, et nous avons fait les 4 terrains côté Nord et les 4 terrains devant le grand portail avec l'aide de la commune et surtout de J.Escat. Nous avons aussi canalisé l'eau de pluie derrière le mur à l'aide de tuyaux de 100 et fait une rigole pour évacuer l'eau du toit du boulodrome vers les gros cailloux qu'il y avait à l'époque et qui délimitaient les terrains.

Jean Tarride arrêta là les travaux, mais cela ne nous a pas empêché de continuer.

Toujours un problème de terrains pour organiser des concours importants. J'ai demandé au maire Monsieur Miquel de nous céder un morceau de terrain pour en faire d'autres derrière le mur fait récemment; cela nous permettait de ne plus aller jouer après la route du Bicentenaire. Seulement il y avait une pointe qui appartenait à la famille Chanfreau et Monsieur Miquel m'avait assuré que si je me débrouillais pour obtenir cette fameuse pointe il me cèderait une partie du terrain. Après avoir été à plusieurs reprises voir la famille Chanfreau et après beaucoup de discussions, j'obtenais satisfaction. J'ai fait borner ce qui nous a couté 313,35€ et enfin cela a été gagné.

On devait passer par le notaire mais je voulais que ce lot de terrain reste au nom de la commune mais pas au nom du club. J'en ai reparlé avec monsieur le maire et ainsi c'est la commune qui est allée chez le notaire et ça a été réglé.

Par la suite on a réalisé 16 terrains de plus.

Plus tard je voulais les couvrir. J'avais fait faire un devis. 30 120€ TTC pour la toiture et le bardage côté mauvais temps pour 8 terrains de 24 x 13,5 mètres.

Après en avoir parlé à la mairie, Monsieur Miquel m'a dit que je pouvais le faire mais à mes risques et périls car il avait l'intention de vendre ces terrains, alors il n'en a plus été question et je pense qu'il a mieux valu. Car on s'aperçoit maintenant que tout le monde aurait joué et fait du rodéo avec motos et vélos, avec le mauvais temps et cela aurait pu créer beaucoup de désagréments au club et au voisinage.

Des photos de 2012 ICI

Tag(s) : #Canton de Montréjeau, #Comminges

Partager cet article

Repost1