Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

  • Ils sont nombreux à souhaiter que Michel Ferrand et ses colistiers Columérins s’emparent d’un nouveau trophée./ Photo DDM, Didier Pouydebat

    Ils sont nombreux à souhaiter que Michel Ferrand et ses colistiers Columérins s’emparent d’un nouveau trophée./ Photo DDM, Didier Pouydebat

Publié le

"Vous savez, dans l’absolu, nous ne serons jamais qu’une triplette parmi tant d’autres, sachant que le changement de formule nivellera encore plus les valeurs." Michel Ferrand n’en démord pas. Si la phalange qu’il compose au même titre que Serge Autebon et "Coco" Lagarde va rallier un très, très grand nombre de suffrages (et ne parlons pas de l’incomparable capital sympathie accumulé depuis des décennies par les trois "bonshommes" en question !), la carte de visite ne fait pas tout : "Souvenez-vous de ce qui s’était passé à Guînes en 2016 avec Fazzino ou l’année suivante à Mende (éliminé en trente-deuxième de finale par trois inconnus des Landes, NDLR), vous savez, la mayonnaise doit prendre, alors autant aborder chaque compétition sur la pointe des pieds, en toute humilité", explique notre consultant technique attitré de la catégorie. Avant de renchérir : "Parmi les nouveaux sexagénaires, on trouve de plus en plus de joueurs en pleine possession de leurs moyens physiques, ce qui change passablement la donne, au tir notamment."

Une bien belle triplette en tout cas, animée d’un état d’esprit "à l’ancienne" (c’est le cas de le dire !), dans la mesure "où les liens d’amitié vont bien au-delà des boulodromes", conclut Michel Ferrand qui, en doublette, fera équipe avec Kévin Latapie.

Ph. A.

Tag(s) : #Haute-Garonne

Partager cet article

Repost0