Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

  • Difficile de  trouver  cadre plus aéré et  ombragé, et pas uniquement dans  le Luchonnais./ Photo DDM, Zoé  Gauthier

    Difficile de trouver cadre plus aéré et ombragé, et pas uniquement dans le Luchonnais./ Photo DDM, Zoé Gauthier

Publié le , mis à jour

Que l’on se rassure, l’appellation "Grand Prix de la Ville de Luchon" ne doit surtout pas susciter la moindre inquiétude auprès des aficionados appelés à prendre connaissance du calendrier.

Ainsi, le rendez-vous du 15 août sera bel et bien honoré par le staff dont Guy da Costa se fait le très affable porte-parole : "Le concours se déroulera en triplette pour les hommes et en doublette pour les femmes".

Et pour cause. "Victime" (en quelque sorte !) de son succès (bien mérité au demeurant tellement le cadre est somptueux et l’ambiance, conviviale), le Régional fait place à un "Grand Prix" à peine moins bien doté : Il est ainsi question de 1 125 euros dans le prévisionnel d’un club dont l’assemblée générale a eu lieu le 23 novembre dernier : "Inversement, l’inscription sera un peu moins onéreuse, à savoir, quatre euros au lieu de cinq" poursuit celui qui occupe le poste de secrétaire, l’organigramme 2020 étant quasi inchangé.

Bien évidemment, ce nouveau format figure entre parenthèses : le club, on s’en doute, fait tout son possible pour tracer des terrains en nombre conséquent et renouer avec la formule en doublette masculine. Le 30 avril prochain, du fait de l’organisation d’un qualificatif (en catégorie "Vétérans" pour être précis), les dirigeants auront l’occasion de peaufiner les réglages sur le modèle dit de "la répétition générale".

Reste à savoir si corrélation il y aura entre nombre d’équipes et gain de place…

Tag(s) : #Canton de Bagnères de Luchon, #Comminges, #Haute-Garonne

Partager cet article

Repost0