Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

  • Nadège Biau, mieux qu’une suppléante./ Photo DDM, V.C. Nadège Biau, mieux qu’une suppléante./ Photo DDM, V.C.

    Nadège Biau, mieux qu’une suppléante./ Photo DDM, V.C.

Publié le , mis à jour

Départ de Coralie Bernard pour Lécussan, arrivée de Debbie Hemery en provenance de Colomiers… Il s’est passé beaucoup de choses du côté de Cazères, et c’est bien normal tant le club polarise tous les regards. Mais la principale information, c’est l’absence de Cindy Peyrot au sein du contingent dépêché du côté de Bassens le 2 février prochain dans le cadre de la Coupe de France. Si Nadège Biau tient la corde, dans le camp girondin, elles sont quatre à pouvoir occuper le ou les strapontin(s) attribué(s) à la gent féminine. On ne présente plus, ni les sœurs Coupaye (Anna et Béatrice, laquelle fut finaliste du championnat de France en doublette mixte organisé à Espalion en 2012 en tant que colistière de Ludovic Labrue), ni Sandra Lopes Fragoso, qui tient également le haut du pavé depuis une quinzaine d’années déjà.

Attention également à Laurine Lherbet. Fort heureusement pour Cazères, pas de Nelly Peyré en vue. L’ancienne icône de Saint-Martory titrée en 2011 et 2012 sera bien présente à Bassens, mais avec l’équipe de Fontet opposée dans le même temps (jet du but 14h30) à Albi, une échéance aussi importante ne pouvait se dérouler loin d’une structure couverte. Autre "vieille" connaissance des Haut-Garonnais, Valentin Demptos, naguère associé à Thibaut Lucchetta et à Christophe Demeter sous la bannière de Saint-Alban.

Ph. A.

Tag(s) : #Canton de Cazères, #Comminges, #Secteur Carbonne

Partager cet article

Repost0