Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

  • Un groupe  bien soudé pour porter haut les couleurs chères à Céline Beaumes et Pascal Perret./ Photo  Z.G

Un groupe bien soudé pour porter haut les couleurs chères à Céline Beaumes et Pascal Perret./ Photo Z.G

Publié le , mis à jour

«Je pense que ce sont les autres qui ont progressé, qu'il n'y a aucune jalousie, simplement une saine émulation entre proches voisins». C'est peu dire si Pascal Perret ne prend aucunement ombrage de l'actuel positionnement, sur le très concurrentiel échiquier du Volvestre, du club qu'il pilote aux côtés de Céline Beaumes. «Nous faisons partie du peloton situé dans le sillage de Cazères», poursuit celui que l'on retrouvera le mois prochain (la piste du dimanche 10 novembre semble la plus plausible) dans le cadre de la Coupe de France face aux Tarnais de Labruguière.

Et ce en tant que coéquipier de ladite coprésidente (et ancienne championne de Haute-Garonne en triplette), de Brigitte Jisseau, de Tony Lambert, de Serge Lourde, de Jérôme Carlier (le fils de Bernard, qui a quitté, lui, les bords de l'Arize pour ceux de l'Hourride), de Patrick Lamant, sans oublier Louis Auditeau. Au tour précédent, le dernier nommé a repris du service, «Magda» Perret étant en délicatesse avec son épaule. Un coup dur car avec une cinquantaine de licenciés seulement, l'US Riveraine ne dispose pas d'une profondeur de banc pléthorique. «C'est le même groupe, donc la cohésion se trouve renforcée, avec ce que cela suppose d'automatismes», confirme une tête de liste ciblant également le CDC comme objectif de la plus haute importance. Fort des trois succès remportés en l'espace de quatre sessions, Rieux-Volvestre est en deuxième position derrière Roques. Des Roquois susceptibles d'ailleurs de succomber sous leurs assauts en Coupe de France. De même, les éliminations de Fenouillet et de Verniolle (au premier tour de zone) constituent autant de jalons porteurs de bien des espoirs.

Dans ces conditions, l'Assemblée Générale du 24 novembre prochain se présente sous les meilleurs auspices. À défaut de leadership sectoriel, la stabilité, ça a du bon.

 

Ph. A

Tag(s) : #Secteur Carbonne, #Comminges, #Coupe de France

Partager cet article

Repost0