Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

,

Boules - Sur le gril. Cap sur Saint-Martory.

 

Gouaille et Gouazé (Jean-François dit «Kiki») font toujours bon ménage sur les boulodromes./ Photo DDM, Didier Pouydebat
Gouaille et Gouazé (Jean-François dit «Kiki») font toujours bon ménage sur les boulodromes./ Photo DDM, Didier Pouydebat

Ne laisser tomber ni le Comminges ni les Commingeois très affectés par les déconvenues salisienne et barthaine passe aussi par de vibrants plaidoyers. Autant dire que la présence à la barre d'un ténor tel que «Kiki» Gouazé ne laissera aucun auditoire indifférent.

D'où est partie l'idée d'un challenge Gajan ?

Je vous rassure si besoin est, il n'y a aucune référence funeste derrière cette appellation. Vous connaissez mon attachement à la famille, et il se trouve que Bernard Gajan, le père de Julien, a un cousin prénommé Michel, qui n'est autre que le cousin germain de Christian, bien connu de tous les rugbymen. Michel, auquel je suis très lié, un peu comme deux frères d'armes durant le service militaire, a été de l'aventure de Mancioux lorsque je m'occupais de ce club.

Cette nouvelle édition prend- elle une tournure particulière compte-tenu de la traversée d'une véritable zone de turbulence ?

Très franchement, non. Rien n' a changé en ce qui concerne notre ligne de conduite. J'en veux pour preuve notre positionnement en semaine, le mardi et le jeudi plus précisément. Musique et pétanque auront voix au chapitre en alternance, sans parler de dotations qui n'ont rien de surdimensionné. Nous avons toujours privilégié l'état d'esprit, il n'est pas question de fixer des objectifs déraisonnables en termes de qualité de plateau.

Comment avez-vous vécu les déboires de vos amis de Labarthe-Rivière ?

Très mal, d'autant que rien ne laissait présager un tel scénario. Et pourtant, pour avoir connu un cas de figure identique du côté de Mancioux, on pourrait me croire vacciné. Et bien non… C'est un coup dur, un très gros dur.

Un de ceux qui permettent aussi de repartir du bon pied ?

Oui, à condition de poser et de se poser les bonnes questions, de mettre les choses à plat. En tout cas, nous saurons nous serrer les coudes pour montrer que le Comminges n'est pas mort.

Est-il sur le déclin sportivement parlant ?

Non plus ! Prenez l'exemple d'un champion tel que Cyril Saux. De même, lors de plusieurs compétitions, nous n'étions pas loin du compte toutes catégories confondues. Recruter des pièces rapportées au risque d'y perdre notre âme, nous n'y tenons guère !

Tag(s) : #Comminges, #Canton de Saint Martory

Partager cet article

Repost 0