Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

,

Le relais idéal pour les longues distances

Boules - Zoom.

Gérard Crouzat (à g.) a jugé bon de battre le rappel en termes choisis./Photo DDM, Didier Pouydebat.

Gérard Crouzat (à g.) a jugé bon de battre le rappel en termes choisis./Photo DDM, Didier Pouydebat.

 

Quand bien même l'épreuve consacrée aux longues distances qu'il organise aux côtés de Christine et Robert Munguia fait l'objet d'une reconnaissance nationale depuis près d'une décennie, Gérard Crouzat, de son propre aveu, n'était pas loin du «coup de gueule», dimanche dernier, en fin de matinée. L'un de ceux dont il est coutumier, comme tout passionné au caractère entier qui s'investit à fond dans un tel ou tel projet. Non pas que le registre des inscriptions n'affiche pas complet (les 128 places disponibles ont toutes trouvé preneur) mais parce que «la Haute-Garonne a tardé à répondre».

Un paradoxe de plus dans la mesure où des «pointures» d'envergure nationale, qui pourraient fort bien faire le choix de Laragne, autre épreuve de référence, se sont engagées à rendre visite à leurs amis fenouillétains. On pense à Thierry Terreno et à Christophe Martello, véritables légendes vivantes d'une discipline associant bagage technique, puissance physique et endurance propres à un vrai sport de haut niveau. «D'habitude, nous refusons une quarantaine d'équipes, et même si le contexte d'ensemble est à la baisse, un tel manque d'engouement au niveau de notre tissu départemental n'est pas normal !». Voilà qui est dit, ou, plutôt, retranscrit noir sur blanc. En espérant les retardataires n'attendaient pas après ladite piqûre de rappel pour donner le coup de collier idoine dans la dernière ligne droite.

Ph. A

Tag(s) : #Provençal, #nationaux, #Haute-Garonne

Partager cet article

Repost 0