Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chez les Bonora, la pétanque se vit en famille

Boules - Zoom.

Sur les boulodromes, un Bonora peut toujours en cacher un autre./ Photo DDM, Zoé Gauthier.

Sur les boulodromes, un Bonora peut toujours en cacher un autre./ Photo DDM, Zoé Gauthier.

 

«Au nom du père, du fils et...». Non ,vous n'y êtes pas. Car les fils de Gilbert Bonora sont au nombre de deux et que la cérémonie se déroule sur le boulodrome et non pas à l'église. Mais peu importe. La dynastie de bonne souche saint-gaudinoise fait honneur à tout le Comminges. Adrien, le frère de Mickaël, porte le même prénom que son grand-père, lui-même fidèle supporter d'une triplette qui a réussi l'exploit de se qualifier pour le prochain championnat de ligue. D'ailleurs, la Coupe reçue suite à l'impressionnant sillon tracé dans le cadre du secteur a pris place sur l'étagère de l'octogénaire en question!

Même Guy Dupeyron dit «Mimile» , le célèbre érudit de Saint-Martory , aurait de la peine à retrouver dans ses archives trace d'une telle configuration : «Cela fait une quinzaine d'années que nous jouons ensemble alors, si nous devons faire un résultat, ce sera ensemble, ou pas du tout!», précise le paternel qui, bien

qu' appelé prochainemet à intégrer la catégorie «vétéran», n' a jamais connu l'honneur d'une participation au championnat de France. Ce sera peut-être pour la fin de l'été même si notre homme est conscient de l'ampleur de la tâche à accomplir du côté de Lalanne-Arqué : «Nous serons outsiders ,sans doute plus que n'importe quelle autre triplette».

Mais quand on revient d'aussi loin et qu'un passionné de football comme lui en a vu d'autres, on se dit que... «Au Fousseret, nous étions menés 11 à 2 et puis...». Et puis, le surcroît de cohésion a fait la différence.

Avec un ordre de jeu bien établi.Mickaël, le plus jeune, tire devant tandis que son aîné Adrien est le régulateur du milieu de terrain. Fort de son expérience,Gilbert, lui, «met la table». L'un de ses souvenirs parmi les plus marquants? Sa confrontation avec Philippe Quintais , lors du très relevé Régional de Lécussan ,en 2014. Et oui, Philippe Quintais, cet immense «bonhomme» qui, en 2011 à Rennes, faisait équipe avec Albino, son père. Comme quoi...

Les trois autres triplettes qualifiées à l'issue de la session fousserétoise sont celles de Lasbordes Faurel, Metbach, Fajardo ), de Bruguières (Raymond et Michel Faurel, Jules Zigler) et de Launaguet (Ludo' Furton, Kevin Le Fur et Jérémy Sans) . Le tirage au sort de la première phase en poule de quatre est disponible sur le site de la ligue Midi-Pyrénées.

Ph.A

Tag(s) : #Haute-Garonne, #Canton de Saint Gaudens, #Comminges

Partager cet article

Repost 0