Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les secrets de la pétanque par Philippe Quintais, 12 fois champion du monde

Philippe Quintais.

L’été et les vacances arrivés, les boules de pétanque vont sortir des coffres de voiture et fleurir les allées des campings. Loisir par excellence, la pétanque est aussi un sport de haut niveau. Une image contrastée racontée par l’un des plus grands champions de sa discipline et du sport français, le Hanchois Philippe Quintais.

Avec 12 titres mondiaux, Philippe Quintais, à égalité avec Patrice Martin (ski nautique), est juste devancé par la cycliste Jeannie Longo (13). En ce début d’été, l’actualité est riche pour ce Hanchois de 46 ans avec les championnats de France, les Masters, La Marseillaise et divers Nationaux. Entre deux concours, le champion nous a accordé un peu de son temps précieux.

Parlons à vos titres mondiaux : 12 en jouant et 2 en tant que coach…
Franchement et sans prétention, si j’avais couru après les titres, j’en aurai 15 ou 17. Je n’ai pas cherché à battre qui que ce soit, ça ne m’intéresse pas. À quoi ça sert d’être le sportif le plus titré quand on est oublié. Quand Teddy Rinner a gagné son dernier titre de champion du monde en judo, L’Équipe a fait un comparatif avec Jeannie Longo et Patrice Martin. On n’a même pas cité mon nom?!

La pétanque, un sport pauvre…
On n’est pas reconnu comme un sport à part entière, comme le tir à l’arc, le golf…

Comme sport olympique, vous voulez dire??
Je ne parle même pas d’olympisme. Quand on cite des palmarès, il faut citer tout le monde. Un joueur de pétanque n’est pas moins capable, pas moins méritant que celui qui gagne en ski nautique ou un cycliste.

En revanche, la pétanque est présente aux Jeux Méditerranéens?!
C’est même l’une des compétitions les plus intéressantes qui a lieu tous les quatre ans. Et la pétanque est considérée comme un sport par les autres disciplines. Ce sont nos Jeux Olympiques?!

A quand la pétanque aux JO??
Il faut recadrer pleins de choses. Nos instances fédérales tirent la pétanque vers le bas. Elles ne sont pas attirées vers l’élitisme. Elles veulent avoir un maximum de licenciés, mais on se trompe d’objectif. Les gens sont intéressés par des sports qui leur montrent quelque chose. Tous les trois-quatre ans, il y a un sport qui éclate en France, on l’a vu avec le handball. Il y a des résultats apportés par l’élite et l’élite fait rêver les gens.

La pétanque ne fait pas rêver les jeunes??
Quand on voit les Masters à la télé, il y a un taux d’audience super-intéressant, mais ça dure deux-trois fois dans l’année. C’est dommage.

Peut-on voir un Quintais accéder à la présidence??
Non, j’ai assez donné. Ça fait 25 ans que je suis dans ce sport, je me suis régalé et je veux continuer. C’est aussi mon gagne-pain, avec ma société. Mais, la Fédé a un mode d’élection qui ne permet pas le changement. Ce sont toujours les mêmes qui sont en place.

Ce ne sont pas des anciens pétanqueurs??
Si, mais pas forcément compétents?! C’est une génération vieillissante qui ne gère pas les vrais problèmes. Ces gens-là veulent que la pétanque reste en l’état.

Les autres pays ne poussent pas vers l’olympisme??
Le seul pays important, c’est la France. Par ses titres mondiaux et le nombre de compétitions importantes : 80 % sont organisées en France, avec La Marseillaise, Millau, les Masters…

Le fait que de nombreux joueurs viennent du milieu des gens du voyage n’a sans doute pas favorisé l’image de la pétanque??
Comme c’est un sport de masse, la Fédé souhaite que les prix (licences, matériels) restent les plus bas possibles. On attire donc des gens qui ont peu de moyens et ces gens-là n’apportent pas l’image qu’il faudrait pour que la pétanque soit un sport de haut niveau. On doit donner une belle image… Deux exemples : on n’arrive qu’en 2014 à empêcher les gens de fumer sur les terrains, c’est dramatique?! Et il faut savoir que 90 % des clubs vivent de leur buvette, il y a quand même un malaise?!

Jean-André Provost

Partager cet article

Repost 0