Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Toulousains sont ambitieux

Boules - En vue.

Christophe Demeter en pleine action. /Photo  DR

Christophe Demeter en pleine action. /Photo DR

 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le dossier de candidature toulousaine à l'édition colmarienne du Trophée des Villes a trouvé un prolongement aussi solide à travers la composition de l'équipe qui s'envolera, via Paris et sous la conduite de Serge Galiano, pour l'Alsace, dès demain matin. Faut-il le rappeler, Stéphane Berlier prendra place sur le pas de tir au même titre que les meilleures gâchettes retenues pour une échéance dont Didier Furton, le préposé au coaching, loue le caractère somptueux : «L'engouement que suscite cette épreuve, son positionnement dans le calendrier, la consistance du plateau, font que chaque joueur se sent particulièrement honoré de ce qu'il faut bien considérer comme une marque de reconnaissance.»

Ces joueurs, pour ce qui concerne la Ville rose, sont Philippe Rouquié, Cédric Salvini, Christophe Demeter et le susnommé tireur d'élite sacré champion de France en 2014 à Brive : «La sélection toulousaine relève d'un bel amalgame, sportif comme extra-sportif car, à valeur égale, les affinités constituent un plus inestimable.»

Voilà pourquoi celui qui se retrouve aux commandes techniques de l'équipe pour la troisième fois consécutive estime préférable de jouer la carte de la concertation maximale en ce qui concerne la formation des doublettes.

Les contours de l'objectif, eux, se dessinent de façon beaucoup plus nette. Si Draguignan et Dreux font figure de favoris, les Toulousains rallient les suffrages en nombre conséquent et Didier Furton espère bien voir ses protégés encore en lice le dimanche matin pour l'équivalent du fatidique money-time ! «A Valence-d'Agen puis à Lons-le-Saunier, nous avions déjà montré de belles dispositions, je pense que la continuité et les automatismes peuvent fort bien faire pencher la balance en notre faveur», conclut l'éminent spécialiste d'un paramètre susceptible de faire figure de pléonasme sur les boulodromes : la précision. Point, tir, le moindre détail sera passé au peigne fin. Début des rencontres le vendredi, verdict définitif le surlendemain.

Ph.A.

Tag(s) : #Grands concours Masters

Partager cet article

Repost0