Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La présidente du comité départemental, Annie Pesquidoux, souhaite passer la main

Boules

La dernière assemblée générale du comité départemental de la pétanque a permis de dresser l'excellent bilan de la discipline dans le département du Gers. Déjà un premier satisfecit au niveau des licenciés. «Concrètement, en terme de chiffres, on perd onze licenciés. Nous avons 3 145 licenciés répartis dans 90 clubs», explique la présidente du comité départemental, Annie Pesquidoux, loin d'être inquiète de cet état de fait «ce n'est rien. On est dans une discipline où les licenciés ne sont pas tous jeunes. Et ce n'est rien concernant d'autres départements ou d'autres disciplines qui enregistrent des baisses plus conséquentes. Pour exemple, la ligue Midi-Pyrénées enregistre une baisse de 1 000 licences.

Une politique orientée vers les jeunes

Le comité du Gers travaille déjà depuis de longues années pour séduire les jeunes. «Les licences des jeunes ont été multipliées par trois en quatre ans», poursuit la dirigeante. Et cela s'intensifiera l'année prochaine. «Il est important de poursuivre ce renouvellement des effectifs», insiste-t-elle. En cela, la signature d'une convention, au niveau national, entre la fédération française et l'éducation nationale ne fait qu'abonder dans ce sens-là. «La pétanque est un sport scolaire à part entière. Cela ne peut que porter ses fruits auprès de nos jeunes et en inciter certains à rejoindre nos clubs».

La présidente veut également poursuivre ses efforts en direction du sport adapté. «Nous avons fait des progrès en la matière mais nous devons progresser encore», consent-elle. Son but, créer un championnat départemental le plus rapidement possible. «En 2016, nous le finaliserons».

Le championnat des clubs séduit

Sur le plan sportif, la présidente se félicite également de la réussite du championnat des clubs. «Plus de 1 000 licenciés seniors y ont pris part cette année. Il faut y ajouter 300 vétérans, 200 féminines et une centaine de jeunes».

Le club de Gimont a tiré son épingle du jeu et monte en ligue. Bezolles, en revanche, a manqué d'un rien la montée en Fédérale. Annie Pesquidoux est revenue également sur l'élimination de Lalanne-Arqué de la coupe de France. «C'est vrai que cette année, dès le troisième tour, il n'y avait plus de représentant gersois. L'adversité est redoutable. Parfois, on se frotte à des équipes d'un niveau international. On ne peut pas faire des exploits à chaque fois».

2016 sera la dernière année du mandat d'Annie Pesquidoux à la tête du comité départemental. «La dernière j'espère. Je souhaite qu'un successeur se manifeste à qui je passerais le flambeau en fin d'année prochaine», lâche-t-elle «C'est beaucoup de travail, de soucis et une responsabilité énorme.» Un travail colossal qu'Annie Pesquidoux a réalisé, de main de maître, avec une équipe soudée et efficace autour d'elle. Ce n'est pas pour rien qu'elle recevra lors de la prochaine assemblée de la ligue la plus haute distinction de la fédération française de pétanque, le but d'Or. Une distinction que les représentants des clubs gersois ont saluée avec une grande émotion.

Les triplettes à Lalanne-Arqué

Le Gers aura la chance d'accueillir un championnat de la ligue Midi-Pyrénées en 2016. Du 5 au 7 mai prochain, Lalanne-Arqué sera le théâtre des joutes en triplettes. Promotion, seniors, féminines et vétéran viendront des quatre coins de la région pour disputer ce championnat régional. Sur leurs terres, les Gersois tenteront de décrocher le Graal !

Christophe Cibola

Partager cet article

Repost0