Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une première pour la postérité

Boules - Zoom.

Quelle plus belle image que celle des protagonistes de cette grande première dans le secteur des Quatre-Vallées./ Photo DDM, Didier Pouydebat

Quelle plus belle image que celle des protagonistes de cette grande première dans le secteur des Quatre-Vallées./ Photo DDM, Didier Pouydebat

 

«Ravi, oui, ravi de voir que la pétanque apporte un e telle contribution à une aussi noble cause.» Présent le 20 novembre dernier du côté de Saint-Alban au même titre que Marie-Madeleine Clamens et Valérie Sarman, Michel Le Bot, le président du comité départemental, ne cachait pas sa satisfaction après cette première édition du trophée Pierre-Rous.

Et pas seulement au regard de son propre vécu professionnel : «Toute personne a sa place dans la société, et le vivre ensemble est un thème d'une grande acuité.»

Ce message fort et simple à la fois, c'est donc celui de la lutte contre l'exclusion. «Et l'initiative consiste justement à ouvrir les portes de notre discipline», poursuit celui qui se dit prêt à en soutenir d'autres du même genre. On pense notamment à l'association Mixah chère à Sébastien Bouche, l'ancien rugbyman de Balma et de Castanet-Tolosan.

Mais vendredi dernier, il n'était question que de pétanque, avec des V.I.P particulièrement appréciées : Jean-Michel Ferrand, le Columérin double champion de France, Frédéric Abruzzo, le spécialiste des longues distances, éducateur de profession. «Leur implication est à souligner à grands traits». De quoi permettre de «favoriser la pratique de la pétanque par des personnes en situation de handicap, et prises en charge par des structures adaptées».

Pour la petite histoire, dix-huit triplettes appelées à représenter six associations de notre département avaient effectué le déplacement. «Marie-Louise», le principal pourvoyeur, a remporté le trophée, sachant que trois coupes individuelles ont été remises en suivant aux membres de l'équipe ayant accompli le meilleur parcours.

Les organisateurs – comment ne pas citer Jean-François Castello ? – ont tenu à remercier «toutes les associations et leurs représentants pour ce très émouvant moment de partage et d'amitié».

Nul doute que rendez-vous sera bientôt pris pour une nouvelle édition, sans doute dans le courant du premier semestre 2016. Michel Le Bot, dans un souci bien légitime de pérennisation, a d'ores et déjà donné son feu vert pour ce faire.

Ph.A.

Tag(s) : #Haute-Garonne

Partager cet article

Repost0