Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Eddy Grégoire-Joseph : «Un autre rendez-vous!»

,

Boules - Sur le gril.

Edmond dit «Eddy» en pleine séance de sulfatage./ Photo DDM, Didier Pouydebat.

Edmond dit «Eddy» en pleine séance de sulfatage./ Photo DDM, Didier Pouydebat.

 

Il y eut naguère Victor, le fameux «nettoyeur» immortalisé par Jean Reno pour le plus grand bonheur des fans de Luc Besson.

Le Cagire , via sa tête de pont aspétoise, a, lui, son «sulfateur».Nous avons nommé Edmond Grégoire-Joseph alias «Eddy». Et cela tombe bien, puisque le Martiniquais qui côtoya naguère Serge Daniel mais aussi Gérard Janvion va sortir son engin de prédilection, ce dimanche à Saint-Orens où se déroule la finale du championnat régional des clubs. Attention!

Comment vivez-vous cette belle aventure?

Ce n'est pas le mot qui convient le mieux au domaine sportif . Il faut fournir des efforts, faire preuve de concentration, et, pour le tireur de tête, soutenir la cadence. Je précise toutefois que sans un bon pointeur, la victoire n'est même pas envisageable.

À Bruguières,en août dernier en Coupe de France , vous aviez fait forte impression?

Disons que j'ai «trié» quelques boules comme il faut. Il n'y a pas eu de déclic particulier ce jour-là, nous sommes bien entrés collectivement dans la partie.

L'élimination en suivant face à Gourdon a été une grosse déception même si votre adversaire est une constellation de vedettes?

Les vedettes, sachez-le, sont des hommes comme les autres. Oui, j'ai été déçu, comme tous mes coéquipiers, car il y avait la place pour nous qualifier. Et même beaucoup de place! Je ne pense pas que la pression a joué un rôle néfaste en notre défaveur, pour moi, ce n'est qu'une émotion qu'il faut savoir gérer.

Le championnat régional vous a permis de rebondir?

C'est une autre compétition, très différente, moins médiatique. Mais c'est avant tout un autre rendez-vous à honorer. Cette épreuve est une bonne chose pour la pétanque.

Quelle est la plus belle ligne à votre palmarès?

Le quart de finale du championnat de France disputé aux côtés d'Éric Frichot en 1998. Nous représentions alors le comité de l'Eure.

On vous dit très demandé ça et là, serez-vous toujours aspétois en 2016?

C'est un sujet délicat à aborder, surtout maintenant. Chaque fin d'année, les mutations font l'objet de nombreux commentaires, de suppositions. Je pense qu'il est préférable de voir d'abord les personnes concernées.

Sur la feuille de route :

Le groupe aspétois sera composé de Thierry Périsse, Michel Encausse, Nicolas Blin, Patrice Brun, Pascal Missio , Jean-Jacques Maurice, Kevin Ribet, Fabien Andrieu.

En demi-finale ,le club de la Boul e du Cagire sera opposé à Cahors et Muret Saint-Jean à Ax-les-Thermes. A la différence de la Coupe de France, chaque étape (tête-à-tête, doublette et triplette) est affectée d'un coefficient de douze points. Le match nul 18-18 est donc possible , auquel cas on a recours au tir simplifié.

Recueilli par Ph.A.

Tag(s) : #Comminges, #Canton d'Aspet, #Championnats des Clubs

Partager cet article

Repost0