Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

,

Boules

Même vaincus, les Aspétois sortent grandis de Gourdon./Photo DDM.RP

Même vaincus, les Aspétois sortent grandis de Gourdon./Photo DDM.RP

 

Malgré une résistance admirable, les Aspétois quittent la coupe de France la tête haute mais habités d'un double sentiment, d'abord d'une immense et légitime frustration mêlée à de grands espoirs au vu de leur prestation contre un tel club, dont le casting présenté aurait effrayé n'importe quel adversaire. En effet le moindre de nos hôtes comptait au minimum plusieurs titres de champion du Lot (Delsuc, Alexandra Bornes), sans parler des nombreux champions de Ligue (Vielhcastel, Bardin). Et pourtant les visiteurs menaient (4 à 2) à l'issue de la session de tête à tête avec notamment deux victoires acquises sur le fil (13 à 12) par Pascal Missio sur le champion de France de tête à tête, Sébastien Da Cunha et une sur le même score de Véronique Encausse sur la championne du Lot, Alexandra Bornes. Ajouté aux deux autres victoires de Patrice Brun et «Eddy», les visiteurs viraient donc en tête. A ce stade de la rencontre, il aurait suffi aux Aspétois d'une seule victoire en doublette suivie d'un succès dans la session en triplette pour se qualifier. L'entreprise paraissait réalisable pour les petits Aspétois. Las, ce score de 13 à 12 en faveur à nos joueurs à deux reprises en tête à tête a changé de camp en se portant sur les Lotois, vainqueurs sur ce score minimal des deux doublettes masculines auxquelles s'ajoutait un succès de la doublette mixte. Les Aspétois étaient alors contraints de remporter les deux triplettes pour se qualifier. Si Michel Encausse, Thierry Périssé et «Eddy» s'acquittèrent de leur tâche, la seconde fut logiquement battue pour donner une courte victoire des Lotois sur le score de 18 à 13.

La Dépêche du Midi

Tag(s) : #Coupe de France, #Canton d'Aspet, #Comminges

Partager cet article

Repost0