Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contre vents et marées

,

Boules - A la une.

De Mason Durk (à gauche) à Coralie Bernard (à droite), le protocole final tenait largement la route./Photo DDM, Didier Pouydebat

De Mason Durk (à gauche) à Coralie Bernard (à droite), le protocole final tenait largement la route./Photo DDM, Didier Pouydebat

 

La quinzième édition du rendez-vous fenouilletain a plutôt bien résisté à la morosité ambiante, le week-end dernier.

Lorsque fut atteint, samedi dernier sur les coups de dix heures, l'équivalent de la cote d'alerte - 49 équipes inscrites seulement étaient recensées au graphique! - d'aucuns se demandèrent si l'hémorragie des dernières éditions n'allait pas reprendre avec encore plus d'intensité. Comme on le sait, l'an passé, l'International avait été rétrogradé dans la catégorie inférieure. Fort heureusement, le soleil aidant, la mobilisation a été suffisante pour franchir, in extremis, la barre des 200 triplettes. 204, exactement.

Les féminines à la hausse

Sans que le changement de date

ne soit invoqué comme facteur explicatif, puisque le staff piloté par Robert Munguia avait eu la bonne idée ne pas se positionner en face du très prisé championnat de France en doublette masculine et tête-à-tête féminin organisé à Pau. C'est justement du côté de la gent féminine qu'il faut dénicher le principal motif de satisfaction, avec des effectifs, eux, en légère hausse.

Du bon grain à moudre pour Jean-Pierre Lelons, le préposé à l'animation. Outre une participation somme toute correcte par les temps qui courent, la présence d'une pointure comme Mason Durk sur la plus haute marche du podium est un sacré gage de crédibilité. Faut-il le rappeler, pas plus tard que le week-end précédent, l'associé d'Angy Savin sous la bannière auvergnate d'Arlanc a gravé son nom au palmarès.

Rendez-vous est pris , au même endroit cela va de soi, samedi et dimanche prochains , avec le jeu provençal en tête de gondole. Histoire de montrer qu'à Fenouillet, on sait tenir la distance.

> Supranational

Perdants des quarts de finale

Duhen, Soula (Auterive), Carpis (Saverdun) ; Gombert, Rocamora (Narbonne A.P) , Trèbes (Trèbes); Lacroix , Zulian (Magnanac), Michel Faurel ( Bruguières); Benoni, Delom (Lalanne-Arqué) , Patrac (le Grand Rond de Saint-Sulpice).

Perdants des demi-finales

Ducor (Gondrin), Cazes (Saint-Puy), Roger (Aignan); Chris Helfrick (Loubeyrat), Labrue (Pau Pasteur), Abraham Helfrick (Bruges);

Finale

Durk (Arlanc), Zigler (Burdigala Petanque), Philipson (Boule du Soleil , Ajaccio) bat Moureaux-Fontan (Argelès-Gazost) ,Bastide, Latapie ( BJ Colomiers).

> National féminin en triplette

Perdantes des demi-finales

Jenny Rathberger, Lirola, Gil (Toulouse Pétanque Olympique) ; Combres, Neveton, Patti Rathberger (Pins Justaret/ Villate).

Finale

Bonhoure , Lacombe (La Bouriatte), Brouel ( Cahors P.C ) bat Vignères (Levignac), Déon, Bernard (Fenouillet).

Philippe Alary

Tag(s) : #Haute-Garonne, #Grands concours Masters

Partager cet article

Repost0