Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Plutôt bien lotis, nos «papys» à Saint-Cannat

,

Boules - Zoom.

Plutôt bien lotis, nos «papys» à Saint-Cannat

Plutôt bien lotis, nos «papys» à Saint-Cannat

 

Comme le rappellent , avec cette sagesse propre aux anciens,nos éléments les plus expérimentés «C'est seulement à la fin de la première phase en poule que l'on peut dire si un tirage au sort est favorable ou pas». Néanmoins, on peut considérer que les deux équipes de la Haute-Garonne appelées à ouvrir le bal dans les Bouches-du-Rhône ce samedi 13 juin sur les coups de huit heures ne risquent pas d'être épouvantées par la carte de visite de leurs adversaires respectifs. En poule 15, Georges Moro, Daniel Azaïs et Jean Garcia héritent des représentants de la Somme,du Cher et de la Haute-Saône. Sur ce qu'ils ont montré dans le département, les Bruguiérois ont largement le potentiel pour passer l'obstacle préliminaire.

De leur côté,Gérard Pariset , Michel Ferrand et Robert Barale partiront avec les faveurs du pronostic face à leurs rivaux en provenance de la Savoie . En fonction du résultat, le deuxième acte les verra opposés soit aux Deux-Sévriens, soit aux Ligériens .

Le coup est jouable, même si, d'un autre côté, cette configuration n'a plus souri au CD 31 depuis 2001 et la chevauchée fantastique entreprise par Roland Kechteil,Denis Royuela et Robert Nell en terres luronnes. Déjà consacrés trois ans auparavant, les sociétaires de la Digue avaient en outre disputé et perdu -de justesse et contre le cours du jeu- une deuxième finale à Soustons en 2000.

Ph.A

Partager cet article

Repost0