Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Revenants et décombres

,

Boules - A la une.

Un protocole très convivial, à l'image des valeurs véhiculées  aussi bien par la mixité que par toute l'équipe  montastrucaise réunie autour du président Francis Samuel.Photo DDM, Didier Pouydebat.

Un protocole très convivial, à l'image des valeurs véhiculées aussi bien par la mixité que par toute l'équipe montastrucaise réunie autour du président Francis Samuel.Photo DDM, Didier Pouydebat.

 

Brigitte Jisseau et Tony Lambert sont montés sur la plus haute marche du podium montastrucais , dimanche dernier , à l'issue d'un championnat placé sous le signe de l'excellence.

La défaite en finale des Combres ( Christiane et Pierre , plus exactement), un comble? Pas vraiment,non. Certes, les sympathiques sociétaires du club de Pins Justaret/ Villate avaient déjà mis le nez à la fenêtre il y a quatre ans de cela, du côté de Saint-Béat. Mais Nelly Peyré, alors intouchable, avait placé Patrick Duchein sur orbite pour le plus grand bonheur des Saint-Martoriens d'ailleurs auteurs d'un doublé historique, quelques mois plus tard, du côté de Tarbes. Dimanche dernier , la résistance des vaincus a encore été du genre acharné mais néanmoins vaine. Il faut dire que Brigitte Jisseau et Thomas (alias, «Tony») Lambert avaient à cœur de retrouver le devant de la scène.

Avec Brigitte, pas d'année sans titre

Soit l'équivalent du come-back dit «fracassant», dans la mesure où la première nommée n'avait guère fait parler d'elle depuis le début de l'année. «J'étais déjà heureuse de participer , alors , la victoire , vous imaginez!» confiait , non sans émotion, celle qui, avec cet altruisme propre aux champion(ne)s , tenait à rendre un hommage appuyé à son coéquipier.

Il faut dire qu'en huitième de finale, le spectre de la défaite est venu hanter la maison chère à Serge Lourde. Marlène Perez et José Bauer eurent , à deux reprises, qui plus est , la possibilité de conclure. Mais il était dit qu'après la très belle campagne 2014, un nouveau titre viendrait garnir l'étagère de celle qui demeure sur les bords de l'Arize. Cap sur Rennes maintenant, puisque, quatre ans après (décidément) le célèbre car - podium de la FFPJP revient faire un petit tour dans l'Ille-et-Vilaine. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul , les finalistes seront eux aussi du voyage, les 23 et 24 juillet . Un périple breton suffisamment long pour feuilleter l'ouvrage le plus célèbre -car plus ou moins passé à la postérité- de Lucien Rebatet.

Philippe Alary

Petit cours de décodage pour décrypter certains propos de Philippe Alary!

je vous avouerai que je n'avais pas complètement compris l'intitulé de l'article...

donc il fait référence à un ouvrage de Lucien Rebatet, que personnellement, même en étant une lectrice passionnée, je ne connaissais pas! et donc Google Wikipedia:

, – )

il a donc effectivement écrit un livre intitulé les Décombres, et à la lecture du résumé qui en est fait, c'est vrai que je comprends mieux pourquoi il n'a jamais fait partie de mes lectures....!

 

Tag(s) : #Championnats Haute-Garonne

Partager cet article

Repost0