Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Championnat départemental 31. Les Bartains au top!

Le président et le bon pasteur

Boules - A la une.

Laurent Cazabat ( à  g.) et Romain Pasteur  ont bien mérité de représenter la Haute-Garonne à Pau lors du prochain championnat de France en doublette masculine./Photo DDM, Z.G

Laurent Cazabat ( à g.) et Romain Pasteur ont bien mérité de représenter la Haute-Garonne à Pau lors du prochain championnat de France en doublette masculine./Photo DDM, Z.G

 

Laurent Cazabat et Romain Pasteur se sont emparés de la couronne départementale mise en jeu le week-end dernier dans leur propre fief de Labarthe-Rivière.

N'allez surtout pas à dire à Laurent Cazabat que nul n'est prophète en son pays. Mais plutôt, que charbonnier est maître chez lui. En homme du bâtiment qui se respecte, le président de Labarthe-Rivière a drôlement «charbonné» sur ses terres commingeoises, le week-end dernier, aux côtés du jeune prodige Romain Pasteur.

«En fait, notre réussite, c'est celle de tout un club, car le succès est une chose, l'organisation en est une autre» expliquait Laurent Cazabat avec la modestie de ceux qui refusent de tirer la couverture à eux.

S'il a fini, épuisement bien compréhensible oblige, sur les rotules, notre interlocuteur se réjouissait de voir le titre revenir dans le giron également cher à Jacques Duveau et Marcel Esteban quatre ans après celui conquis par Johnny Gimenez et Cyril Saux. Un tandem auquel le jeune transfuge bigourdan est bien évidemment associé de près. «Lancer les recrues dans le grand bain est l'un des thèmes majeurs du projet sportif». Un peu paradoxalement sans doute, cette prometteuse association n'a pas eu les résultats escomptés tandis que la parenthèse «Coupe de France» s'est prématurément refermée même si Saint-Lys n'était pas non plus, loin s'en faut, le premier venu.

En attendant, l'ultime derby remporté de haute lutte et devant la grande foule face aux Aspétois (13-12) restera à jamais gravé dans les annales. Gageons qu'ils seront nombreux à se rendre du côté de Pau à la mi-septembre encourager Bartains et Columérins (exemptés de corvée puisque champions de ligue à Castres) lors du championnat de France. Hélas pour eux, Jean-Jacques Maurice et Jonathan Marque héritent de l'équivalent de la «médaille en chocolat» tant les places sont chères dans cette catégorie.

Un cas de figure analogue pour Anaïs Lapoutge et Sandy Mayaudon, battues sur la dernière marche par les formidables lauréates fenouillétaines de cette édition 2015.

Philippe Alary

Tag(s) : #Championnats Haute-Garonne, #Comminges, #Labarthe-Rivière, #Championnats de Ligue et France

Partager cet article

Repost0