Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

,

Boules - Sur le gril. Jeu provençal.

Kevin  Ribet  très motivé. Photo  Zoé Gauthier.

Kevin Ribet très motivé. Photo Zoé Gauthier.

 

Quand on connaît l'enracinement des valeurs familiales en terres commingeoises, on devine aisément , à l'approche de la fête des pères, l'envie de Kevin Ribet, figure tutélaire d'Aspet, d'honorer l'échéance en question par un très beau cadeau : soit le meilleur parcours possible à Vauvert où se déroule, après-demain, le championnat de France de jeu provençal en triplette.

L'étiquette d'outsider sans pression est-elle celle qui convient le mieux à votre équipe de la Boule du Cagire?

Oui, sachant toutefois qu'il y a moins bien loti que nous au niveau du tirage au sort. En tout cas, pas question de nourrir le moindre complexe!

L'ambiance dans laquelle se fondent les provençalistes y est pour beaucoup?

C'est vrai, j'ai trouvé sur les longues distances ce côté bon enfant après lequel beaucoup de pétanqueurs courent toujours. Nous formerons une délégation d'autant plus soudée ce week-end que tout le monde progresse au contact des locomotives castanéennes que sont Frédéric Abruzzo, Philippe Michel et Eric Ladoux.

Dans les Pyrénées, vous vous sentez un peu comme des pionniers?

C'est vrai,on connaît mieux les bastions historiques de la périphérie toulousaine mais le parcours accompli en championnat de Haute-Garonne ne doit en rien être assimilé à un coup d'épée dans l'eau ou à un coup d'éclat sans lendemain. Nous comptons bien nous positionner dans la durée, avec Jean-Jacques Maurice dans le rôle du fer de lance.

Celui d'un club auréolé d'une excellente réputation,bien à l'image de son directeur sportif, Jean-Pierre Campa alias «Aimé Jacquet»?

Et que nous entendons représenter du mieux possible.Il y aura du monde pour nous soutenir dans le Gard, rien que pour eux,pour Jean Goudal, pour «Tonton», nous devons nous surpasser.

Un mot sur l'importantissime schéma tactique que Laurent Bonnet est amené à décrypter dans ces mêmes colonnes?

Déjà, il faut savoir que si une passerelle permet à des pièces rappiortées de la pétanque de tirer leur épingle du jeu, c'est tout simplement parce qu'un envoi vers une donnée à onze mètres correspond grosso modo à un tir chez les pétanqueurs. Ensuite, il faut mettre en avant le fait que l'accroissement de la distance exige un élévement du niveau de concentration. En ce qui concerne notre équipe, c'est Fabien Andrieu qui prendra le tir , Jean-Jacques Maurice évoluant quant à lui au milieu.

Un championnat de France , c'est particulier?

Très particulier! Le dernier auquel j'ai participé, c'était en 2000, chez les jeunes. Autant dire que j'ai hâte d'être à Vauvert, après-demain. De toute façon, la fréquence n'est pas un critère. Dites-vous bien que, plus encore que dans d'autres sports, on ne souvient que du vainqueur! Disons que revenir samedi serait à l'échelle de notre contexte une bien belle performance.

Recueilli par Philippe Alary

Tag(s) : #Provençal, #Championnats de Ligue et France, #Canton d'Aspet

Partager cet article

Repost0