Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quinte Flush royale !

,

Boules - A la une.

 

Avec Stéphane Berlier (à.g) et Philippe Rouquié, tout tient en un seul mot : Bravo !/Photo DDM, Zoé Gauthier.

 

Avec cinq titres conquis sur les sept mis en jeu à Castres en ce week-end de Pentecôte, le comité de Haute-Garonne s'est taillé la part du lion.

«Oh, la belle bleue !». Bleu, oui, comme la couleur dominante d'une tenue haut-garonnaise appelée à resplendir, savoureux paradoxe, sous la froide grisaille tarnaise. Cela se passait, avant-hier, en milieu d'après-midi, dans un carré d'honneur marqué par la prépondérance — on n'ose dire l'hégémonie — de la délégation pilotée par Serge Galiano. Tandis que Cyril Saux levait les bras au ciel après sa victoire aux dépens de David Carrete, que Laëtitia Bousquet affrontait Nathalie Pitot et que Cédric Salvini en décousait avec Kevin Latapie, un autre derby «fratricide» opposait les jeunes Saint-Albanais (Adrien Delahaye, Bryan Lafleur, Aurélien Mothes) à leurs homologues de Fonsorbes et de la BJ Colomiers.

Colomiers, le club qui n'en finit pas de se positionner au sommet de la hiérarchie. Sans doute désireux d'emboîter le pas à leur vétéran préféré (Michel Ferrand, pour ne pas le nommer), Philippe Rouquié et Stéphane Berlier sont repassés en mode «championnat de France» et nul ne s'est mis à parler, dimanche dernier. Un peu comme si un mini- peloton en charge d'une exécution sommaire se formait au détriment de Thierry Bézandry et Jérémy Darodes : 13-3. Les lauréats iront donc à Pau, début septembre. Faut-il le préciser, après un épisode 2014 placé sous le signe de la transition, la compétition, la vraie, car connotée du point de vue de l'enjeu, a retrouvé ses prérogatives et le calendrier sa cohérence. En principe, la parenthèse pascale devrait être refermée aussi sec et l'Ascension et Pentecôte figurent d'ores et déjà sur les tablettes de l'encadrement à l'horizon 2016.

Cinq titres au total, comme le cinq majeur des basketteurs ou celui dit «de devant» puisque la compétition organisée de main de maître par les coalisés du Tarn se déroulait tout près du stade Pierre-Antoine. «Je suis fier de mes joueurs, de leurs délégués», s'exclamait Michel Le Bot. Président, ça tombe bien, nous aussi…

Philippe Alary

Haute-Garonne - Championnats de Ligue. Une fructueuse moisson.
Tag(s) : #Championnats de Ligue et France, #Haute-Garonne

Partager cet article

Repost0