Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au pied de la montagne

,

Boules - Pétanque.

Gilbert Savini, le vétéran bartain./ Photo DDM, Zoé Gauthier

Gilbert Savini, le vétéran bartain./ Photo DDM, Zoé Gauthier

 

Des vétérans aux féminines en passant par les seniors appelés à évoluer aussi bien dans la catégorie «Promotion» que pour le compte de son aînée, nombreuses seront les triplettes engagées à partir de demain du côté de Saint-Gaudens pour le championnat de Ligue.

«Engagées», le mot n'est pas trop fort car la précédente session tarbaise avait fait l'objet d'un certain nombre de désistements très peu appréciés par l'aréopage réuni autour d'Alain Garcès. Il faut dire que l'appellation officieuse de «ligue blanche» (non qualificative, pour les non initiés) avait été partiellement dissuasive. Le tir ayant été rectifié par la FFPJP sous forme d'un réaménagement du calendrier, on attend donc de tous les participants le maximum en termes de représentativité. Et oui, cette échéance commingeoise sera qualificative aussi bien pour Saint-Cannat (vétérans) que pour Montauban (féminines ET promotion) et Narbonne où se dérouleront les championnats de France, entre juin et septembre prochains.

Difficile, voire impossible, de dresser l'état des lieux des forces en présence. C'est peut-être du côté de la gent féminine qu'il faut chercher nos meilleures chances de succès. Entre des Commingeoises jouant à domicile ou peu s'en faut (Lapoutge, Mayaudon, Lascours) et des Fenouillétaines très expérimentées (Bandiera, Déon, Bernard), un bon parcours est une hypothèse hautement plausible. Attention toutefois, les «grosses pointures» en provenance des sept autres départements de Midi-Pyrénées sont légions et la seule association entre Florence Schopp, Nadège Baussian et Anna Maillard (Gourdon) a de quoi en faire trembler plus d'une !

En «promotion», les deux Claude (Autebon et Blanc), associés à Vincent Corona sous la bannière de La Digue, rallient pas mal de suffrages tandis que dans la catégorie reine, la coalition saint-orennaise doit pouvoir passer le premier obstacle.

Enfin, chez les sexagénaires et plus, coup de projecteur sur Gilbert Savini (le père de Carine), René Amouroux et José Martins, les joyeux Bartains. On notera que si l'inversion a prévalu au niveau du calendrier du championnat de France (les vétérans, qui fermaient le bal jusqu'à l'an passé à la mi-septembre, procèdent désormais au lever de rideau, soit les 13 et 14 juin), en revanche, au niveau régional, les anciens sonneront les fameuses cloches de Pâques le lundi 6 avril, jour de clôture.

Et pour ce qui est du découpage – indispensable tant les configurations de jeu sont diverses et variées sur les courtes distances –, rappelons que le site castrais du Parc des Expositions accueillera le tête-à-tête, la doublette et les jeunes les 23, 24 et 25 mai. On reparlera bien sûr en temps et en heure des provençalistes en déplacement, eux, à La Tour du Crieu et à Flavin. Chacun son tour !

Philippe Alary

Tag(s) : #Labarthe-Rivière, #Championnats de Ligue et France, #Canton de Saint Gaudens, #Comminges

Partager cet article

Repost0